Crise de la dette dans la zone euro


Ajouté à la suppression d'obstacles structurels aux mouvements de capitaux, il provoque de à un afflux considérable de liquidités étrangères dans l'économie mexicaine:

Menu de navigation


Il s'agit de respecter ici la garantie accordée dans la zone euro pour les dépôts inférieurs à ce montant. C'est la première fois que la zone euro fait payer non pas les contribuables mais les créanciers obligataires et les déposants. Parallèlement, un contrôle des capitaux c'est-à-dire que les capitaux ne peuvent plus circuler librement est instauré [ 93 ].

Le déficit public espagnol a explosé en En fait, si l' Espagne a un tel déficit c'est que le modèle économique sur lequel elle a bâti sa croissance jusqu'à la crise, le secteur immobilier, est plongé dans une crise grave qui pèse sur le budget du pays. Ainsi, c'est le déficit des régions qui inquiète le plus les agences de notation. À la suite des élections générales espagnoles de novembre remportées par le Parti populaire , Mariano Rajoy devient président du gouvernement et promet davantage d'austérité.

Pour les analystes, la dégradation de la note de l' Espagne est plus préoccupante en raison du poids de son économie dans la zone euro , nettement supérieur à celui de la Grèce et du Portugal car si elle devait demander l'aide comme la Grèce à l' UE , cela ne serait pas possible vu sa taille [ 98 ].

En mai , l'établissement bancaire Bankia est nationalisé tandis que son plan de sauvetage est estimé à 23,5 milliards d'euros [ 99 ]. Auparavant, entre fin février et fin mars , les banques espagnoles ont déjà emprunté milliards d'euros à 3 ans auprès de la BCE dans la deuxième opération LTRO [ ].

D'après l'économiste Jacques Sapir , en juin , les besoins du système bancaire seraient de à milliards d'euros [ ]. Par ailleurs, d'autres banques pourraient également avoir des besoins non négligeables.

Madrid ne veut alors pas d'aide européenne et prépare des plans dont l'un qui conduisait à impliquer la BCE est rejetée par cette dernière [ 99 ].

Pour Nicolas Véron , les problèmes bancaires ne peuvent être traités de façon distincte des problèmes de dette souveraine [ 99 ]. Le 7 juin , l'agence de notation Fitch Ratings dégrade la note espagnole de trois crans à BBB [ ]. Cette dégradation pousse l'Espagne à demander l'aide du FESF le 9 juin pour le refinancement de ses banques [ ] , qui pourrait atteindre jusqu'à milliards d'euros.

Les besoins de refinancement ont été estimés à 62 milliards d'euros. En juillet , le gouvernement espagnol annonce un nouveau plan d'austérité de 65 milliards d'euros et revoit ses objectifs de déficit public. Les raisons de ces tensions tiennent à la fois de problèmes extérieurs à l'Italie la dégradation de la dette du Portugal et internes les tensions au sein du gouvernement italien et ses problèmes électoraux ainsi que l'enquête à laquelle est confronté le ministre des Finances italien Giulio Tremonti [ ].

L'annonce par le gouvernement italien d'un plan d'austérité permet d'apaiser temporairement les tensions [ ]. Cependant, le gouvernement fait rapidement voter un second plan ambitieux, qui prévoit de rétablir l'équilibre budgétaire dès Par ailleurs, Silvio Berlusconi est fortement incité, par de nombreux membres de la classe politique italienne, à céder sa place, ce qu'il fait le 16 novembre [ ]. Remplacé par Mario Monti , économiste italien, celui-ci met en place des plans de rigueurs drastiques [ ].

Toutefois, il faut souligner que l' Italie connait d'important excédents budgétaires primaires depuis , c'est-à-dire sans compter la charge de la dette, après un important déficit en et qui s'est réduit fortement par la suite.

En , la charge de la dette pèse sur le budget à hauteur de 70 milliards d'euros [ ]. À partir d'août , la France met en place deux plans de rigueur. Le différentiel spread entre le taux d'intérêt des obligations d'État français et leur équivalent allemand atteint points de base en novembre alors qu'un an avant il n'était que de 45 points. Les banques françaises détiennent, selon la BRI , milliards d'euros de dette italienne, deux fois plus que les banques allemandes [ ] , et surtout le déficit de la France reste élevé en comparaison de celui de l'Allemagne: Début février , le déficit commercial en atteint un record historique pour la France à 69,6 milliards d'euros [ ].

Fitch annonce toutefois début janvier, ne pas envisager de toucher à la note française en , sauf en cas de dégradation de la conjoncture économique du pays au cours de l'année [ ]. Les difficultés de la France ravivent le débat sur la politique de la Banque centrale européenne autour de la question de savoir si la BCE doit monétiser la dette publique ou non. Les milieux financiers français semblent en faveur de mesures de rachat de dettes par la BCE [ ].

Toutefois, les résultats de semblent assez encourageants pour la conjoncture économique du pays. Le 7 juin , l'agence de notation Fitch Ratings juge le plan économique français crédible et lui maintient en conséquence son triple A [ ]. Le 19 novembre , une deuxième agence de notation, Moody's annonce à son tour un abaissement de la note souveraine de la France qui passe de AAA à AA1 [ ].

De fait l'essentiel reste à faire, notamment, retrouver des finances publiques soutenables sur la longue période, renforcer le fonctionnement de la zone euro, retrouver la croissance [ ]. Dans la nuit du 9 au 10 mai , pour faire face à la peur des marchés et éviter que la crise grecque s'étende à l'Espagne, au Portugal voire à l'Italie, l' Union européenne en coopération avec le FMI se dote d'un fonds de stabilisation de milliards d'euros [ 20 ].

La Commission européenne est autorisée à emprunter 60 milliards d'euros, milliards apportés par les États à travers la création d'un Fonds européen de stabilité financière et milliards apportés par le FMI.

Les milliards des États seront empruntés par un instrument spécial Special Purpose Vehicule grâce aux garanties des États participants [ ] , et serviront à acheter de la dette des pays menacés.

Toutefois, cette garantie peut aller jusqu'à milliards pour compenser la non-participation de certains pays non euro [ ]. La France apporte des garanties de 90 milliards d'euros [ ]. Si les Britanniques ont refusé de s'associer au mécanisme estimant que c'était l'affaire des pays de la zone euro [ ] , la Pologne et la Suède bien que non euro ont accepté de participer [ ]. Dès dimanche matin la Fed avait ouvert des lignes de crédit aux banques centrales afin d'éviter qu'elles manquent de dollars [ ].

Le Fonds européen de stabilité financière qui était un instrument temporaire a été remplacé par le Mécanisme de stabilité financière MSF. Cet instrument a été créé par un traité signé le 2 février par les 17 pays de la zone euro [ ]. Le MSF a été inauguré le 8 octobre à Luxembourg et est aujourd'hui pleinement opérationnel. Il est à noter toutefois que le FESF restera actif dans la gestion des prêts en cours accordés à la Grèce, l'Irlande et le Portugal [ ].

Le 10 mai, la BCE décide de permettre aux banques centrales de la zone d'acheter de la dette publique et de la dette privée sur les marchés secondaires. En décembre , la BCE qui a acheté pour 72 milliards d'obligations d'État demande une augmentation de capital [ ]. Le 16 décembre, le Conseil des gouverneurs décide d'augmenter de 5 milliards d'euros le capital de la BCE pour le porter à 10,76 milliards en plusieurs étapes s'étalant jusqu'à la fin de l'année [ ].

Les vingt-sept ministres des Finances se sont mis d'accord le 15 mars sur une réforme du pacte de stabilité dans le but de renforcer la discipline budgétaire et d'éviter un endettement excessif [ ]. Leur déclenchement, autrefois très politique et soumis au bon vouloir des États, sera plus encadré, plus automatique, de façon à accroître leur crédibilité.

Cet aménagement se heurte à des critiques de certains députés du parlement européen:. Lors de la réunion des chefs d'État et de gouvernement de la zone euro du 11 mars , il a été décidé de créer une coordination renforcée des politiques économiques intitulée pacte pour l'euro l'idée avait été initialement proposée par l'Allemagne sous la dénomination pacte de compétitivité.

Ce pacte sera soumis aux pays non euro lors du Conseil européen du 24 mars afin de leur permettre de s'y joindre éventuellement. Ce pacte repose sur quatre règles directrices: Pour ce faire, chaque chef d'État ou de gouvernement devra prendre des engagements concrets chaque année auprès de ses pairs qui assureront le suivi des réalisations [ ].

Le pacte vise les quatre objectifs suivants [ ]:. Laurence Boone voit également deux autres points importants dans cet accord, à savoir que les États de la zone Euro ont choisi d'avancer indépendamment de l' Union européenne et que l'architecture de l'accord fait que les propositions de réforme ne viendront pas de la commission européenne mais des États eux-mêmes.

Pour Laurence Boone, il s'agit d'une innovation importante car, de la sorte les pays se sentiront responsables de l'euro ce qui n'était pas le cas jusque-là [ ]. Mais tout le monde n'est pas aussi positif.

Un accord a été conclu le 28 novembre Lors du Conseil européen des chefs d'État et de gouvernement de la zone euro du 11 mars [ ] il a été décidé:. Lors d'une réunion des chefs d'États et de gouvernement du 30 janvier , il a été décidé que le MES entrerait en fonction en juillet [ ].

En octobre , les chefs d'État et de gouvernement tentent de stabiliser la zone euro quand il devient de plus en plus évident d'une part que la dette grecque doit être diminuée et que les banques doivent être recapitalisées.

Au cours du mois de septembre un bras de fer oppose le FMI qui pousse à la recapitalisation des banques d'une part, et la France qui s'y refuse d'autre part. Le mercredi 19 octobre, Nicolas Sarkozy rencontre Angela Merkel en marge des cérémonies organisées pour le départ de Jean-Claude Trichet de la Banque centrale européenne. Le président français voudrait que le FESF soit transformé en banque et qu'il puisse se refinancer sans limite auprès de la BCE [ ]. Angela Merkel fait savoir à ses partenaires de la zone euro que la cour constitutionnelle exige que toute décision soit validée par le parlement et que donc lors de la réunion du 23 octobre, aucune décision ne pourra être prise [ ].

Après des négociations le dimanche 23 octobre, le parlement allemand est consulté et un accord assez large est trouvé sur le cadre dans lequel Angela Merkel doit négocier. Cadre qui ne prévoit pas que le FESF soit transformé en banque mais qui prévoit par contre un effacement par les créanciers privés d'une partie de la dette.

Les députés ont insisté sur la limitation des garanties allemandes et sur l'indépendance de la BCE [ ]. Pour Éric Le Boucher , l'accord ne s'occupe pas assez de croissance. Selon lui, pour cela, il faudrait s'attaquer à l'absence d'une politique macro-économique commune et aux divergences entre pays. Par ailleurs, comme d'ailleurs d'autres observateurs, il est inquiet par la création d'un mécanisme annexe au FESF ouvert à la Chine qui pourrait conduire à réduire l'indépendance de l'Europe [ ].

Pervenche Berès a soulevé les risques concrets de cet appel à la Chine: Le premier ministre Georges Papandréou face au mécontentement populaire et à ce qu'il perçoit comme un abandon de souveraineté décide de soumettre l'accord à referendum [ ]. Il abandonnera l'idée quatre jours plus tard quand la classe politique grecque, prenant conscience que les autres pays envisagent sérieusement la sortie de la Grèce de la zone euro [ ] , se prononce contre ce projet et envisage un gouvernement d'union nationale [ 58 ].

Ce traité donne un droit de regard à la Cour de justice de l'Union européenne sur les règles d'or qui devraient être mises en place dans les États de la zone euro. Au-delà de ce seuil, des mécanismes de correction seront automatiquement déclenchés. Les pays de la zone euro, comme le souhaitait la France, se réuniront seuls au moins deux fois par an. Parallèlement, un système de coordination des politiques budgétaires appelé semestre européen a été mis en place.

Avec pour base juridique, le six-pack , un ensemble législatif le rendant contraignant pour l'ensemble des États membres , le semestre européen a pour objectif principal de tendre vers une Union économique et monétaire UEM plus approfondie et plus intégrée, capable de mieux résister aux chocs économiques internationaux, développer une économie prospère à long terme objectifs repris dans la stratégie Europe et maitriser aux mieux les finances publiques de l'ensemble des États membres.

Le six-pack prévoit entre autres un système de décisions et de sanctions financières graduelles applicables par les instances européennes aux États membres [ ] , [ ] , [ ]. Réunis lors du Conseil européen des 28 et 29 juin [ ] , les chefs d'État et de gouvernement de la zone euro ont décidé de mettre en place, avant la fin de l'année, un mécanisme commun de supervision des banques.

Ils ont demandé à la Commission européenne de faire une proposition en ce sens [ ]. Une fois ce système en place, le Mécanisme européen de stabilité MES pourrait recapitaliser les banques directement, sans que cela pèse sur la dette des États membres [ ]. Ce nouveau système pourrait être en place début Les chefs d'État et de gouvernement ont également, lors de la même réunion, prévu une recapitalisation du secteur bancaire espagnol, l'aide financière étant apportée par le fonds européen de stabilité financière FESF en attendant la mise en place effective du MES.

Le gouvernement espagnol a obtenu que le MES ne soit pas considéré comme un créancier prioritaire, afin de rassurer les autres investisseurs qui pourraient acheter la dette du pays [ ]. La Finlande, les Pays-Bas et l'Allemagne sont en faveur d'une restructuration de la dette grecque car ils voudraient que ce ne soit pas seulement les contribuables qui prennent in fine les risques.

La BCE et les banques s'opposent à l'idée de restructuration. En effet, cela voudrait dire que la Grèce ferait défaut et surgit alors le spectre de la faillite de la banque Lehmann Brothers lors de la crise bancaire et financière de l'automne et du mouvement de panique dont elle aurait été la cause [ ] , [ ].

En août , d'après la Banque des règlements internationaux BRI , les banques françaises sont exposées pour un total de , milliards de dollars aux cinq États européens les plus endettés [ ]. En Grèce une partie du peuple manifeste et s'oppose à l'austérité qui lui est demandée [ ]. Si, dans une perspective fédérale, il est décidé de plus en plus de faire racheter de la dette par des institutions européennes, alors c'est l'ensemble des citoyens européens qui vont devenir les garants des dettes par le biais de leurs impôts.

Sinon le retour de bâton des électeurs sera terrible [ ]. Le 14 novembre , à l'appel de la Confédération européenne des syndicats , une journée de mobilisation contre l'austérité rassemble plusieurs centaines de milliers de grévistes et de manifestants dans les 23 pays concernés [ ]. À l'occasion de cette crise, selon Pisani-Ferry [ 39 ] , la zone euro a montré des limites: C'est dans ce contexte que le débat sur la gouvernance économique a été rouvert. Dans les années , deux options s'étaient opposées.

D'un côté celle qui a prévalu, d'un pacte de stabilité avec une surveillance multilatérale assez faible, reposant sur l'idée que si chacun gérait bien ses finances publiques et son économie les choses iraient bien [ ]. D'un autre côté, certains tel Jacques Delors , prônaient également le respect du pacte mais dans le cadre d'une zone euro plus proactive [ ] , s'inscrivant dans le cadre d'une coopération renforcée.

Pour rendre cette clause crédible des économistes du Centre for European Policy Studies ont envisagé la création d'un Fonds monétaire européen qui à la fois inclurait un mécanisme de gestion des crises auquel contribueraient les États à risque, un mécanisme de "défaut ordonné" afin d'éviter les comportements de passager clandestin et ouvrirait la possibilité d'exclure un pays qui ne respecterait pas les règles.

Côté français, on insiste plutôt sur la façon de relancer l'économie européenne de façon concertée. C'est ainsi que l' institut Montaigne plaide pour l'émission d'Eurobonds destinés dans un premier temps à financer des investissements stratégiques de long terme franco-allemands [ ]. Michel Barnier , commissaire européen au Marché intérieur et aux Services, a déclaré le 30 avril qu'il réfléchissait à la création d'une agence de notation européenne [ ].

Des économistes et des journalistes économiques estiment que, pour partie, les politiques refusent de voir les réalités économiques. Certains économistes préconisent le remplacement de la monnaie unique par une monnaie commune qui serait alors une position de repli et une étape vers une monnaie unique après harmonisation des économies [ ].

Au-delà se pose la question de savoir si la Grèce , l' Irlande voire le Portugal ne souffrent que d'une crise de liquidité ou s'ils ont des problèmes de solvabilité. S'ils n'ont que des problèmes de liquidité, le fonds européen peut y pourvoir. S'ils ont des problèmes de solvabilité, c'est-à-dire que, structurellement, ils ne peuvent pas faire face à leurs engagements, il faudra penser à des restructurations de la dette.

Daniel Cohen , au contraire insiste sur le fait que si un pays faisait défaut cela provoquerait un risque systémique. Angela Merkel , quant à elle, insiste sur la nécessité de ne pas faire supporter les risques liés aux dettes souveraines uniquement aux États mais d'impliquer aussi les prêteurs.

Cette position a fait l'objet d'un accord franco-allemand et d'une certaine façon cela a inquiété les marchés [ ]. Dans les deux cas, il s'agit de faire supporter par les prêteurs les conséquences de leurs prêts risqués. D'autre part, la crise de la dette en zone euro a montré à quel point les institutions devront prendre en compte l'aversion au risque des ménages, et ses canaux de transmission, qui a joué un rôle important ces dernières années dans les économies européennes [ ].

Peu après, l'éditorialiste du quotidien Les Échos a dénoncé l'incidence normative des notations: Et cette influence ne vient pas d'elles, mais des régulateurs nationaux et internationaux, qui ont truffé leurs textes de références à leurs notes" [ ]. Martin Wolf , quant à lui, n'apprécie pas que les Irlandais aient tentés de sauver leurs banques en prenant en charge leurs dettes.

Pour les mécanismes de sortie solidaire de la crise, deux grandes voies se font face: En Allemagne des voix s'élèvent pour la constitution d'un euro du Sud et d'un euro du Nord [ ] , l'ancien chancelier allemand Helmut Schmidt regrettant, pour sa part, que la Zone Euro n'ait pas été limitée à un petit nombre de pays [ ].

Les partisans du fédéralisme assurantiel ne sont pas forcément opposés à toute création d'urobond, mais pour eux, il doit s'agir de financer au niveau communautaire des investissements destinés à doper la croissance [ ]. C'est finalement en janvier que la BCE décide le principe d'un rachat de titres de dette nationale et de dette privée pour environ soixante milliards par mois. Le rachat s'opère sur le marché secondaire à partir de mars Pour sortir de la crise de la dette la seule solution résiderait peut-être dans des politiques d'austérité budgétaire.

Il faut relier la question à celle de la soutenabilité de la dette. Pour Lionel Jospin et Michel Aglietta , les politiques d'austérité poussent à une contraction du PIB et aggravent les problèmes de financement [ ].

En , à la suite de spéculations intenses sur les investissements latino-américains banques, assurances, armement de bateaux, construction de canaux De nombreuses banques font banqueroute et, dans la seule année , environ entreprises font faillite.

Cette crise, qui a principalement touché la Grande-Bretagne , est l'une des premières crises boursières de l'histoire. Krach de et Panique de En , l'Angleterre connaît un nouveau krach boursier à la suite de la décision du président américain Andrew Jackson de subordonner la vente de terres d'État à un paiement en métaux précieux. Cette décision donne un brusque coup d'arrêt à la spéculation foncière en Amérique. Les banques américaines ayant contracté des emprunts à Londres , la crise financière touche durement le Royaume-Uni et aura des répercussions jusqu'en Allemagne.

Peu après, le 10 mai , la bulle spéculative éclate aux États-Unis lorsque les banques américaines suspendront leurs paiements en espèces. Peu après, la révolution politique en France engendre une panique boursière qui entraîne une nouvelle vague de faillites. En août , la banque Ohio Life and Insurance Company , confrontée à une forte demande de crédit, suspend ses paiements. Elle est rapidement suivie par les banques de New York , du Maryland et de Pennsylvanie , puis par d'autres banques importantes à Baltimore , Philadelphie et Boston.

Le taux de l'escompte s'accroît fortement et, dans le courant de septembre, les actions de chemin de fer enregistrent une forte baisse à la Bourse de New York. La crise américaine se propage immédiatement en Angleterre sous la forme d'une crise de change qui se complique rapidement d'une crise de crédit intérieur.

Bien que moins violente, elle atteint également la France où la Bourse de Paris connaît une forte baisse. Elle est suivie d'une récession économique dans tous les pays unis par des liens monétaires, financiers et économiques. Des prises de risques considérables notamment sur le secteur ferroviaire suivent l'introduction de la responsabilité limitée en pour les companies notamment les banques.

Elle est précédée d'un ralentissement boursier qui s'est propagé à travers toute l'Europe au début de l'année. Actions , Immobilier , Banques. La Crise bancaire de mai , démarrée par un krach le 9 mai à Vienne , est née d'une spéculation immobilière effrénée qui se retourne quand l' Exposition universelle de se révèle décevante. Berlin , dopée par loi monétaire prussienne du 4 décembre , et Paris , portée par les spéculations du Baron Haussmann , sont les plus touchées par le retour de manivelle.

Les faillites de banques se multiplient, elles se méfient les unes des autres. Krach de l'Union générale. C'est une scorie du Krach de Le 19 janvier le cours des titres de la banque s'effondre provoquant sa faillite et une crise boursière et bancaire de grande ampleur essentiellement circonscrite à la France.

Créée quatre ans plus tôt, l'Union Générale avait fondé un développement fulgurant sur des investissements hasardeux, notamment dans les mines, les assurances et les sociétés foncières, en particulier en Russie , en Autriche-Hongrie et dans les Balkans , et la spéculation boursière.

Banque , Risque systémique. La plus ancienne banque britannique est en faillite en raison de son exposition à la dette souveraine de l' Argentine , surendettée et en défaut de paiement.

La banque d'Angleterre , soutenue par la Banque de France , viendra à son secours pour éviter des faillites en chaîne, mais les banques londoniennes cherchèrent à compenser leurs pertes sur les titres argentins en vendant des titres sur la place de New York contribuant ainsi à transmettre la panique.

Krach financier qui eut lieu aux États-Unis lorsque les investisseurs tentèrent de convertir leurs avoirs fédéraux en or. Panique bancaire américaine de Partie de New York, la panique se propage à tout le pays, de nombreuses banques et entreprises étant acculées à la faillite. Hyperinflation de la République de Weimar. En Allemagne , l' hyper-inflation atteint son apogée en novembre L'armée française occupe la Ruhr comme gage, paralysant la première région industrielle du pays.

En quelques mois, les denrées s'achètent en milliards de marks et il faut une brouette pour transporter les billets. La crise monétaire s'aggrave d'une agitation intérieure communistes en Saxe et Thuringe, putsch de Hitler à Munich.

Américains et Britanniques, qui ont de gros intérêts en Allemagne, convainquent la France de réduire ses prétentions et d'évacuer la Ruhr. Après plusieurs années de forte croissance de l'économie, les banques américaines se trouvent à court de réserves dans un contexte où la Réserve Fédérale conduit une politique restrictive afin de contenir l' inflation.

La crise se traduira par une chute des cours boursiers, une baisse des liquidités et une hausse des taux d'intérêts provoquant un fort ralentissement de l'activité économique.

Elle est considérée comme la première crise moderne, des épisodes similaires de resserrement du crédit se reproduisant en et Inconvertibilité du dollar US. Suspension unilatérale le 15 août par les États-Unis de la convertibilité en or du dollar, qui mène aux " Accords de Washington " du 18 décembre Après une période de transition, cela mènera à l'adoption en février suite des " Accords de Washington " du 18 décembre , du système des changes flottants , encore en vigueur aujourd'hui, qui fut effectivement mis en place le 19 mars et fut entériné par les accords de la Jamaïque du 8 janvier Banque , Forex , Risque systémique.

Le 26 juin , dépôt de bilan effectif de la banque allemande Herstatt alors que la partie en dollars américains des opérations de change de la banque, à cause du décalage horaire, n'est pas dénouée. Première prise de conscience du risque systémique sur les marchés financiers modernes.

Crise obligataire de Le choc pétrolier fait chuter les obligations anglaises car il aggrave une inflation déjà présente. Corner de l' argent métal. Métaux, énergie, produits agricoles. Une tentative spectaculaire mais infructueuse de corner du marché de l' argent métal par un pétrolier texan, Nelson Bunker Hunt, et son frère William Herbert Hunt, a été manifestement imaginée et planifiée pendant les années d'inflation, où les anciens métaux précieux pouvaient apparaître comme des valeurs-refuge.

Elle se heurte à la hausse gigantesque des taux courts américains cf supra et s'achève par a la faillite des frères Hunt et b une démonétisation durable des métaux précieux. Crise de la dette des pays en voie de développement. Banque , Taux d'intérêt , Risque systémique.

À la suite du choc pétrolier de , les pays en voie de développement s'étaient lourdement endettés, et ce d'autant plus facilement que les banques de dépôt cherchaient à utiliser les énormes dépôts de pétrodollars dont elles disposaient. Mais cet endettement servait principalement à couvrir des déficits budgétaires, pas à financer l'investissement, ce qu'a encore aggravé le deuxième choc pétrolier de , alors que les banques étaient encore plus enclines à prêter.

Une partie importante de la dette des PVD était à taux variable et à court terme. La hausse des taux courts américains décidée fin a donc considérablement alourdi la charge de la dette. Le pays où la situation de la balance des paiements s'est dégradée le plus rapidement a été le Mexique , qui a fait défaut brusquement en août Cela a eu un effet de raréfaction générale du crédit et provoqué une crise bancaire mondiale. La banque centrale américaine dut baisser ses taux en catastrophe, tandis que le FMI accordait des lignes de crédit d'urgence aux PVD.

Le stock de dettes en suspens demeura un problème majeur du système financier mondial jusqu'à l'adoption du plan Brady cf. Le 21 novembre , une panne informatique à la Bank of New York immobilisa près de 28 heures le système de règlement-livraison des emprunts d'État américains et ne fut dénouée que grâce à un concours sans précédent — 20 milliards de dollars — de la Banque centrale américaine.

Krach d'octobre du marché obligataire puis des marchés d'actions. Taux d'intérêt , Actions , Risque systémique. À partir de janvier , à cause du déséquilibre causé sur le marché des changes par les accords du Louvre , qui ont enrayé de force la baisse du dollar, les taux d'intérêt à long terme américains remontent considérablement, tandis que les marchés d'actions continuent, eux, de progresser.

À la fin de l'été, les taux à 10 ans sont ainsi remontés de points de base , rendant illogique la valorisation des actions, qui amorcent un important mouvement de repli. Le 19 octobre, la hausse des taux à 10 ans sur l'année atteint même brièvement points de base et provoque finalement le krach le plus spectaculaire jamais enregistré en une journée sur un marché d'actions. La banque centrale américaine décide d'intervenir massivement comme prêteur de dernier ressort pour éviter des faillites en chaîne de maisons de titres et banques d'investissement.

Banque , Taux d'intérêt. Le point culminant est atteint le 29 décembre sur le marché japonais des actions , avec un plus haut en séance à 38, Pétrole , Taux d'intérêt. Le 2 août , l'Irak envahit le Koweït. Les conséquences du conflit sur le plan financier furent: Forex , Taux d'intérêt.

Peu avant la tenue du référendum français du 20 septembre , qui entretient une incertitude importante sur l'avenir de l'Union monétaire européenne, la lire italienne doit quitter le SME.

Les marges de fluctuation du Système monétaire européen SME sont élargies considérablement, de façon à décourager définitivement la répétition de ce phénomène. Correction brutale du marché obligataire. Taux des T-Bonds à 10 ans, - Les marchés obligataires, qui avaient trop anticipé la poursuite de la baisse des taux courts , effectuent une correction brutale de plus de points de base pendant presque toute l'année.

Forex , Taux d'intérêt , Risque systémique. L'ancrage fixe du peso mexicain au dollar était, à terme, incompatible avec le niveau élevé de l' inflation au Mexique. Néanmoins, cet ancrage donnait l'illusion générale d'une garantie de change. Ajouté à la suppression d'obstacles structurels aux mouvements de capitaux, il provoque de à un afflux considérable de liquidités étrangères dans l'économie mexicaine: À partir du 20 décembre , les sorties de capitaux s'accélèrent et le peso dévisse.

Bill Clinton , président des États-Unis , proche voisin économique du Mexique, intervient pour stopper cette crise, et les États-Unis avec des organisations internationales, prêtent 50 milliards de dollar US au Mexique une semaine après le début de la crise, dont 18 via le FMI. Le mécanisme est très voisin de celui qui a conduit deux ans et demi plus tôt à la crise mexicaine de cf supra.