Bourse (économie)

La finance recouvre un domaine d'activité — celui du financement — qui consiste à fournir l'argent nécessaire à la réalisation d'une opération économique. Ce domaine concerne aussi bien les individus, les ménages que les entreprises publiques ou privées, mais aussi les États. La recherche de financement obéit à deux types d'objectifs suivant le volume initial de capital.

C'est en qu'on commence à coter les actions et obligations à la [[bourse de Londres bourse de Londres [réf. Elle est rapidement suivie par d'autres, en Flandre et dans les pays environnants Gand et Amsterdam. La mondialisation c'est un peu le Titanic. Is technical analysis in the foreign exchange market profitable?

Menu de navigation

La finance recouvre un domaine d'activité — celui du financement — qui consiste à fournir l'argent nécessaire à la réalisation d'une opération économique. Ce domaine concerne aussi bien les individus, les ménages que les entreprises publiques ou privées, mais aussi les États. La recherche de financement obéit à deux types d'objectifs suivant le volume initial de capital.

Sept banques d'investissement ont profité de l'occasion pour créer une nouvelle bourse commune, nommée Projet Turquoise, dont le but affiché est d'offrir des tarifs plus attractifs que ceux des bourses traditionnelles. Une des manières les plus fréquentes d'évaluer l'importance économique et financière d'une place boursière dans l'espace mondial est de comparer sa capitalisation boursière avec les autres places boursières.

Par capitalisation boursière, on comprendra la somme des capitalisations des sociétés cotées dans la place boursière. Cette capitalisation fluctue en fonction de divers critères puisqu'une place boursière est avant tout un marché. Les chiffres sont donc variables. Les bourses sont devenues des infrastructures privées de cotation d'actifs qui se sont des entreprises, elles-mêmes cotées. Un mouvement de concentration s'est amorcé mondialement afin de construire des pôles de cotation toujours plus performants.

Ces fusions conduisent à la création d'entités transnationales concurrentes qui sont spécialisées dans la cotation de valeurs et sont présentes sur tous les grands marchés.

Pierre-Joseph Proudhon , socialiste et collaborateur de Karl Marx , était néanmoins très intéressé par la bourse dont il tirait des revenus substantiels à travers la publication de nombreux écrits [ 37 ] , tout en dénonçant la spéculation.

À l'inverse, les défenseurs de la spéculation soulignent qu'il s'agit d'un mécanisme indispensable à la société qui permet de diriger les capitaux vers les sociétés qui seront le mieux à même de créer de la valeur et donc de permettre la prospérité. L'économiste Jean-Yves Naudet écrit ainsi: À ce propos, il convient de distinguer les opérations de trading , qui ont peu d'impact sur l'activité des sociétés, des véritables opérations d'investissement.

Quels que soient les effets de la spéculation [ 39 ] , il faut comprendre que pour qu'une entreprise puisse se couvrir sur un risque, il faut qu'un acteur accepte de prendre un risque inverse, notamment lorsque qu'une entreprise n'a pas un besoin exactement symétrique à une autre. Elle peut dans certains cas se retrouver à la frontière de la légalité puis se situer sur un terrain délictuel entraînant des poursuites judiciaires par exemple en provoquant artificiellement la hausse d'un titre par une manipulation de l'offre et de la demande.

Revenant sur la théorie de l' école de la régulation selon laquelle la bourse privilégierait le court terme, les économistes Augustin Landier et David Thesmar critiquent cette vision: Ils expliquent ce paradoxe apparent par le fait que les investisseurs sont prêts à payer pour des profits attendus sur le long terme [ 42 ].

Le réel problème vient selon eux des stock-options qui incitent certains dirigeants à doper leur cours de bourse par des manipulations comptables, problème que les auteurs proposent de résoudre en interdisant d'exercer les options pendant la durée du mandat de dirigeant [ 43 ]. Cette différence qui peut paraître minime ouvre en fait une ère où la communication est reine. Selon Keynes, il n'est pas toujours nécessaire à une entreprise d'être rentable, il peut suffire de le faire croire à une majorité, et de faire savoir que la majorité le croit.

La théorie opposée dite de l' efficience du marché considère que dans un marché ouvert où bon nombre d'acteurs font commerce, le prix d'un titre représente exactement sa valeur. Dans cette optique, il serait inutile de tenter de battre le marché en analysant chaque action puisque des milliers d'autres analystes l'ont déjà fait et que le prix contient déjà toute cette information.

Les variations ultérieures des prix seraient ainsi fonction de nouveaux évènements imprévus et aléatoires, d'où une hypothèse annexe dite de la marche au hasard. Le principal auteur de ces deux théories est Eugène Fama. L'efficience du marché dans le mécanisme de la formation des prix a pu être mise en cause lors de l'observation de la formation de bulles spéculatives.

L'une des plus célèbres est celle du prix des bulbes de tulipes observée à Amsterdam en Certains économistes nient toujours l'existence de bulles [ 45 ] alors que d'autres les considèrent comme un comportement exubérant, prolongeant à l'infini des taux de croissance passés du prix d'un actif par des anticipations irrationnelles [ 46 ].

Ces bulles provoquent lors du retour à la réalité des prix, un brutal réajustement du prix des actifs pouvant se traduire par un crash boursier. L'apport des neuro-sciences aux sciences économiques permet de mieux comprendre comment certaines décisions qualifiées de rationnelles passent auparavant par un filtre émotionnel pouvant les perturber [ 47 ].

Cette catégorie de critiques ne porte pas sur l'existence de la Bourse, mais sur son efficience et son fonctionnement.

Cette critique est cependant de portée limitée dans un marché sur lequel intervient de nombreux intervenants. L'entreprise comprend rapidement que l'amélioration de sa communication financière constitue un facteur clé de sa juste valorisation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bourse. Histoire des bourses de valeurs. Gerrits, - pages. What do we know about the profitability of technical analysis?

Is technical analysis in the foreign exchange market profitable? A genetic programming approach. Algorithmic trading patterns in Xetra orders. The importance of speed]. Technical trading-rule profitability, data snooping, and reality check: Evidence from the foreign exchange market. Data-snooping, technical trading rule performance, and the bootstrap. Have trading rule profits in the currency markets declined over time?

Schapiro , September 17, Banning Marketable Flash Orders; Sept. Sur les autres projets Wikimedia: Bourse , sur Wikinews. Article à référence nécessaire Portail: Espaces de noms Article Discussion. Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact.

Le premier traité sur ces questions, celui de Nicole Oresme , date de Cependant, se produit le développement des bourses de valeurs: Auparavant, la gestion financière consistait essentiellement en un recueil de pratiques qui n'étaient pas nécessairement encadrées ou réglementées par des institutions légales.

La finance est largement devenue de nos jours un négoce d'instruments et de transfert des anticipations de revenus et de risques, dont les prix peuvent être négociés sur des marchés ou auprès d'institutions. Les risques peuvent être ainsi transférés à ceux disposés à les prendre contre des revenus espérés , et les intermédiaires financiers peuvent pratiquer une compensation des risques inverses par exemple, le risque de change d'un importateur est inverse de celui d'un exportateur, le risque de taux d'un prêteur est inverse de celui d'un emprunteur… , la diversification des risques, etc.

Tous les agents économiques ont vocation pratiquement en permanence à recourir aux moyens offerts par la finance:. Ces intermédiaires financiers se distinguent par la nature des services qu'ils rendent à leur clientèle et des produits qu'ils sont à même de négocier:. Une classe particulière d'organismes financiers est constituée par les instances de régulations nationales et internationales ainsi que par les agences de notation.

Les marchés financiers sont en effet marqués par des épisodes de croissance exubérante et de dépression sévère qui posent le problème toujours renouvelé de leur régulation. Selon Dembinski [ 4 ] , la finance est un sous-système économique qui remplit trois fonctions spécifiques:.

La finance se subdivise traditionnellement en plusieurs périmètres d'activité définis par la clientèle servie:. La finance de marché désigne les mécanismes par lesquels il est possible de faire appel aux marchés pour se financer directement, opérer des placements , se couvrir , ou d'utiliser des instruments financiers complexes, comme les options.

Les marchés financiers sont devenus depuis les années l'un des principaux circuits de financement de l'économie, en complément des banques.

Aux États-Unis , le recours aux marchés est plus répandu qu'en Europe continentale. Plusieurs visions théoriques et outils d'optimisation existent qui sont destinés à faciliter les prises de décisions financières. La Politique monétaire et Finance publique internationale servent des objectifs macroéconomiques. Par exemple, la politique monétaire est menée par les banques centrales , avec des interactions avec les organismes officiels internationaux FMI , Banque mondiale , Banque des règlements internationaux , BEI , BERD , etc.

La finance est d'une certaine manière un service rendu. La question est ouverte - et largement débattue- quant à la rémunération de ce service. Dans une perspective plus large, il convient de trouver des outils d'optimisation des flux financiers capables de prendre en compte la complexité et la variété des situations: Compte tenu de l'extension de la convertibilité des monnaies et de la mondialisation des échanges, la finance est désormais internationale.

Le système financier est international: Il rassemble un ensemble d'acteurs, reliés entre eux par un réseau de communication, formant une série de marchés financiers spécialisés visant chacun à équilibrer l'offre et la demande dans un actif financier particulier. Cet équilibre est obtenu par la confrontation des ordres entre les divers acteurs détenteurs de moyens monétaires ou financiers et notamment:.

Au niveau des institutions financières, le système comprend entre autres les banques supra-nationales par exemple la Banque Centrale Européenne, la Banque des règlements internationaux , les Banques Centrales nationales, les banques commerciales , les sociétés financières, les caisses de retraites , la sécurité sociale et les caisses de prévoyance, les compagnies d'assurances, le Trésor public , les marchés financiers.

La superposition des différents marchés financiers actions, taux d'intérêts, devises et matières premières et son extension à tous les pays, forment ce qu'on appelle le système financier international. Le système financier cherche à faciliter une bonne allocation des capitaux , favorable à l'essor économique.