Liste des options

Retour à la page du secteur protection publique. Retour à la page d’accueil SECTEUR: PROTECTION PUBLIQUE. NIVEAU D’ÉTUDES: AUTRES.

Je pense qu'il a apporté une information utile à la mission et que cela nous permettra de faire des propositions le moment venu. Today's Zaman, April 5, 15 ans de prison réclamés contre 53 maires kurdes ayant écrit au PM danois Un procureur de Diyarbakir sud-est a réclamé mardi jusqu'à 15 ans de prison contre 53 maires kurdes pour avoir écrit au Premier ministre danois en , l'exhortant à résister aux demandes d'Ankara de fermer une chaîne de télévision kurde, a-t-on indiqué de source judiciaire.

Les partenaires de PMC

En ces temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire.

Il est évident que si la Belgique est définie comme une démocratie, les parlementaires doivent avoir accès au rapport des comités P et R pour pouvoir l'analyser et en diffuser le contenu. La lumière doit être faite dans cette affaire. Pour cela, il faut que ce rapport soit rendu public. Avant les élections du 10 juin! Cet après-midi se composera d'un rassemblement à 16 heures sur les marches de la Bourse, de prises de paroles de personnalités dès 17 heures au Beursschouwburg et d'un concert de Rey Cabrera Buena Vista Social Club à 18 heures.

Ce procès d'exception, ces traitements dégradants, le kidnapping de Kimyongür ont été rendu possibles par l'utilisation de la loi antiterroriste belge de , qui est un copié-collé des législations adoptées par l'administration Bush après le 11 septembre Il existe déjà dans l'arsenal législatif belge tout ce qu'il faut pour condamner des individus commettant des actes violents ou qui y participent.

Ces lois liberticides doivent être remises en question, doivent être abrogées. La CLEA continuera à accroître sa pression, tout en invitant les démocrates et les progressistes de ce pays à se mobiliser contre les évolutions ultrasécuritaires et antidémocratiques, inspirées à nos dirigeants, par l'administration américaine. Seront présents à la conférence de presse ce vendredi: Les rendez-vous du Clea durant le moi de mai L'ambassade turque a confisqué le passeport de Deniz Demirkapi Les évènements à l'anniversaire de l'arrestation de Bahar Kimyongur Le bourgmestre de Saint-Josse condamne l'immixion de l'ambassadeur turc Nouvelle révélation sur les ingérences de l'ambassadeur turc à Bruxelles L'ambassadeur turc, un gouverneur colonial en Belgique?

Interpellée le 15 janvier dans le cadre d'une enquête sur l'organisation illégale DHP parti révolutionnaire du peuple , la requérante affirme que des aveux lui ont été extorqués durant sa garde à vue, longue de 14 jours.

Selon elle, les policiers l'ont suspendue par les bras, avant de la frapper, de l'injurier et de lui faire subir des attouchements sexuels. Après son placement en détention provisoire, un médecin décela chez elle une sensibilité au niveau du bras gauche, tandis qu'un second examen révéla quelques jours plus tard une perte de motricité de l'avant-bras et de la main gauche. Elle porta plainte contre ses tortionnaires mais comme les policiers déférés devant la Cour d'assises d'Istanbul n'étaient pas ceux présents pendant sa garde à vue, ils furent acquittés.

Dans son arrêt, la CEDH estime que les blessures constatées sur la requérante avaient bien pour origine le traitement subi pendant sa garde à vue. La Cour souligne également que la justice turque n'a rien fait pour établir l'existence de mauvais traitement, ni l'implication de policiers dans les faits dénoncés et conclut à la violation de l'article 3 interdiction des traitements inhumains.

Les juges ont encore souligné la longueur excessive de la garde à vue et ont conclu à la violation des articles 5. Ils ont alloué à la requérante AFP, 26 avr Attaque à l'arme à feu devant le Conseil de l'enseignement supérieur Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé mercredi soir l'arrestation de l'auteur supposé d'une attaque à l'arme à feu survenue quelques heures auparavant devant le Conseil de l'enseignement supérieur YÖK à Ankara, a rapporté l'agence de presse Anatolie.

L'individu, répondant au nom de Nurullah Ilgün, a été appréhendé à la gare routière d'Ankara, a affirmé M. Erdogan alors qu'il quittait une réception célébrant les 45 ans de la cour constitutionnelle turque.

L'information a été confirmée par la police d'Ankara, qui a indiqué qu'un important dispositif de sécurité avait été déployé dans le terminal routier pour arrêter le suspect, interpellé en possession d'un pistolet, selon Anatolie. Un homme armé d'une trentaine d'années a tiré des coups de feu mercredi après-midi devant le YÖK, une institution laïque qui s'est illustrée pour son opposition à des décisions du gouvernement islamo-conservateur turc.

L'individu n'a pas pu entrer dans le bâtiment, situé dans la banlieue de la capitale turque, et a pris la fuite après avoir été chassé par des agents de sécurité en faction, a expliqué le vice-président du YÖK Aybars Ertepinar sur la chaîne d'information NTV, soulignant que personne n'avait été blessé.

L'homme, qui a réussi à pénétrer dans le garage fermé de l'immeuble en menaçant un gardien n'a cependant pas pu entrer dans le bureau du président du YÖK, le professeur Erdogan Teziç, auquel il comptait apparemment s'en prendre, a indiqué le responsable.

Teziç, un éminent expert en droit constitutionnel, fait appliquer à la lettre l'interdiction du port du foulard islamique dans les universités, une mesure que le gouvernement souhaite assouplir malgré la vive opposition de la hiérarchie pro-laïque qui voit dans le foulard un signe de militantisme islamiste. En mai , un activiste islamiste avait tué un juge et blessé quatre autres par balles au Conseil d'Etat, qu'il avait attaqué en riposte, selon ses dires, à l'interdiction du port du foulard dans les établissements universitaires et de la fonction publique que la Cour fait respecter.

Le gouverneur d'Ankara, Kemal Önal, a affirmé à l'agence Anatolie ne pas privilégier de piste. L'opposition n'en a pas moins appelé le gouvernement à faire la lumière sur cette affaire qui intervient alors que la Turquie s'apprête à élire un nouveau président de la République -le premier tour de scrutin doit avoir lieu vendredi.

Erkan Mumcu, le chef du petit parti de centre-droit Anap a fait part lors d'une conférence de presse de la "profonde inquiétude suscitée par l'accroissement des tensions parallèlement à l'élection présidentielle" et appelé le gouvernement a "assumer ses responsabilités".

AFP, 25 avr Students Condemned to 60 Years Imprisonment 28 university students have been condemned to a total of 68 years imprisonment for participating in a demonstration against the Turkish Council of Higher Education YÖK in its 25th anniversary in November During the demonstrations in Ankara, the security forces had intervened and took 50 students under custody, while many others were injured by use of force by the police. Ankara 11th High Criminal Court condemned two students to 10 years in prison on grounds of "being member to an illegal organization and disposing of explosives".

Lawyer of the students, Ali Haydar Hakverdi said they would appeal to the ruling. He reminded the court that his clients are students and the case interfered with their right to education. In the past, 33 students in Trache University have been condemned to 3 years imprisonment for "damaging public property" following a spring festivity at the campus. A central body, which controls all universities in the country, YÖK, has been established following the military coup of Each year, students protest it as an obstacle in front of the sovereignity and free speech at the institutions.

La police à violemment attaqué les gens qui s'étaient rassemblés à Besiktas Istanbul par solidarité avec les journalistes, les syndicalistes, les jeunes et les femmes militants, et les socialistes de l'ESP.

Beaucoup de personnes ont été blessées et il y a eu au moins 96 arrestations. Les délégations internationales qui étaient venues à Istanbul pour exprimer leur solidarité avec les prisonniers de Septembre ont également été victimes des attaques. De nombreux représentants de différentes organisations font égalemant parti de ceux qui ont été arrêtés. L'attaque a été dénoncée par une conférence de presse à la branche d'Istanbul de l'Association des Droits Humains et par une action dans le Parc Galatasaray.

De plus, de nombreux intellectuels dont le Vice-président de la Fédération Internationale des Droits Humains, Akin Birdal, le scientifique et écrivain Hasan Basri Aydin ont fait une déclaration et ont indiqué que ces attaques avaient pour but d'éliminer tous les droits démocratiques.

En attaquant aujourd'hui les gens qui s'étaient rassemblés devant la Cour, et en arrêtant au moins 96 personnes, l'Etat turc a montré une fois de plus son caractère fasciste et son hostilité aux droits démocratiques et aux libertés.

La campagne "Nous Voulons la Liberté" appelle toutes les personnes démocrates et progressistes à élever leur voix contre la terreur d'Etat en Turquie, à dénoncer ces attaques et à exiger la libération immédiate des personnes arrêtées. Envoyez vos messages de protestation à: Tayyip Erdogan, Premier Ministre: The court adjourned the hearing to 7 August.

Meanwhile a crowded group gathered in Besiktas in connection with the case and the police forcibly dispersed them. Though the police allowed the group including executives of political parties and associations to continue the action till 1pm, they intervened the group before 1pm. The police used tear gas and tried to disperse them by beating.

The demonstrators stoned the police in response. Many persons were heavily beaten during the incident; Gülsah Tagaç was wounded at her head. Tagaç and executive of the union Limter-Is Kamber Saygili were hospitalised. ESP member Emine Yildirim who was among the group who gathered in Esenyurt to attend the hearing was also detained. Before and after the tense Newroz celebrations at the end of March, more than 80 peole have been taken under custody and 26 of them have been arrested in the city, the foundation said.

It voiced fears of further violence and rights violations by security forces before the upcoming May Day. TIHV's findings about the custody and torture cases are as follows: Eight of them have been arrested. During the celebrations on March 21, 58 people were taken under custody. Medical examinations revealed that they suffered from trauma as a result of beatings and other kinds of brutality. Other five applications were made by suspects related to legal complaints.

Douze détenus de la prison Buca, à Izmir, s'étaient plaints d'avoir été frappés à coups de matraque et de planches de bois par des administrateurs du centre pénitentiaire, des gardiens et des gendarmes, parce qu'ils refusaient de se laisser fouiller, en juillet D'après le gouvernement turc, ils se seraient blessés en tombant dans l'escalier. Les juges européens, ne trouvant pas cette explication plausible, en ont conclu que les prisonniers avaient été "bel et bien frappés et blessés".

Ils ont aussi relevé que l'enquête avait été entâchée de "graves lacunes", avec notamment la disparition d'un dossier et le refus du procureur de poursuivre les gendarmes. Dans l'autre affaire, des gendarmes avaient battu, privé d'eau, de nourriture et privé de toilettes un habitant de Sirnak sud-est soupçonné d'être sympathisant du Parti des travailleurs du Kurdistan PKK. L'homme avait été maintenu au secret pendant trois jours avant d'être placé officiellement en garde à vue.

La Cour européenne a jugé que cet homme avait été victime d'une série de six violations de la Convention européenne des droits de l'Homme, notamment l'interdiction des traitements inhumains et les droits à un recours effectif et à un procès équitable et lui a alloué If Desde does not attend the invitation in 10 days and a warrant of arrest will be issued against him.

High court stated that the quality of the organisation had to be determined due to legal amendments during the trial.

High court referred the case to İzmir High Criminal Court num. The decision was appealed against. High court prosecutor demanded the reversal of the case yet penal department num. Agences de presse, 10 avril Torture of three persons in detention after the distirbution of journal Bülent Kemal Yildirim, Ugur Ilbay, Nejdet Dernek and Ersin Koca who were detained on 1 April in Avcilar district of Istanbul while they were selling the journal Yürüyüs announced that they were tortured in detention.

Bülent Kemal Yildirim showed the traces of torture on his face and hands during the press meeting on 4 April at federation of Fundamental Rights and Freedom. The detained persons announced that they were detained under beatings while they were selling the journal on Marmara Avenue around Bülent Kemal Yildirim was beaten for an hour in a room at the police station. Yildirim who was put in the custody after an hour was taken back to that room later.

They squeezed Yildirim's neck, hit his head to wall and stepped on him after laying him down. They told in the press meeting that Bülent Kemal Yildirim was put in a bathroom in where he was stripped naked, beaten and awaited for hours.

They said that they squeezed the testicles of other detainees, hit their heads to the wall and stepped on them after laying them down. The detainees were taken to Küçükçekmece Public Prosecutor after some hours and testified there to the effect that they were tortured. They were told that they were sent to Bakirkoy Heavy Penal Court but would be put in custody till the next day before going there.

When they returned to Avcilar Police Station they were beaten and insulted again. Police forcibly took their fingerprints and photos. Afterwards they were taken to the room of a police chief who also insulted and tortured them. They were released at Samet Kaya, who was beaten both on the street and in the gendarmerie vehicle, was arrested on the same day. Relatives of Samet Kaya who went to the gendarmerie station to see him announced that Kaya's face was swollen and there was blood on his cloths.

The court suspended the sentences except for Tombul and Kütan. The treaty obliges the government to clear and demolish all anti-personnel land mines within a specified time frame. This is to say all stored mines until and all which are already laid until The latest report submitted by the government to the UN quotes 3 million land mines in stocks and further 1 million already laid down. A further have been injured. Four of those who lost their lives were children while 25 of them were soldiers.

Originally titled the Convention on the Prohibition of the Use, Stockpiling, Production and Transfer or Anti-Personnel Mines and on Their Destruction, the Ottawa Treaty is the most comprehensive international instrument for ridding the world of the scourge of antipersonnel mines.

It deals with everything from mine use, production and trade, to victim assistance, mine clearance and stockpile destruction since its implementation in The treaty banned the production of land mines all around the world but rights activists say arms producers replaced it by another deadly mass explosive: Now it's forbidden another deadly arms with the same effects, namely the cluster bomb has been introduced. We can't limit our objection to land mines, we've to consider the effects of those weapons on civilians".

The last case of such was seen when the Israeli army occupied Lebanon last summer. All those didn't explode at the time covered the ground and continued killing civilians long after the end of the occupation.

The court adjourned the hearing for the testimonies of Aykon and Aksoy. The court previously issued arrest warrants against Aykon and Akfor for not attending the last three hearings. The indictment wants the defendants to be sentenced for "pointing public officials as targets to illegal organisations", "insulting judges and prosecutors" and "insulting judiciary". On 13 February, the daily Vakit published the pictures of the members of the Court who signed the headscarf decision under the title "These are those members".

The court adjourned the hearing to wait for the voice recordings to be decoded. The court decided in the drop of the case due to lapse of time. The first case led to his acquittal and the high court approved it. Yet the second case went on and Özkoray was condemned to paying fine over two articles.

High court ordered a re-trial due to amendment of the penal code. At the end of the retrial court rejected the case on the grounds that a second case was opened over the same article.

Prosecutor had demanded the same with the same reason. Ozkoray's new book "What good is the Army for? His trial ended by dismissal of the case on the grounds that the same article went through trial and acquitted before. The case, being a redundant attempt, shows the determination of the Turkish military leaders to punish Mr. Ozkoray for his relentless criticism of their political role. Founder and editor-in-chief of the quarterly magazine Idea Politika, Erol Özkoray tells in the book the story of his taboo breaking mission for he true democracy in Turkey.

Along the road on his too courageous mission for this country, he faced 20 legal procedures against him, his publication was collected more than once and finally shut down, all driven and pressed by the military.

Being prosecuted in accordance with Article of the Penal Code, for "insulting the army" and "insulting the Republic" he was among the Turkish writers and journalists as the assasinated Armenian editor Hrant Dink and Nobel Laurate Orhan Pamuk facing trials in the same courti with the same charges for his free thinking.

In the book and his numerous articles, he analysed the Turkish army's influence within institutions, its omnipresence in politics and its economic weight. He came to the conclusion that the army is obstructing the democratisation of the country and the road for the European Union membership.

The charges against him demanded 30 years of prison sentence. In the files of his trials, Mr. Ozkoray discovered confidential documents issued by the top military generals, one being the present Chief of the General staff, Mr. Buyukanit, asking the attorneys and the official investigators to follow the case closely making sure Ozkoray is prosecuted and punished.

With this legal scandal, Mr. Buyukanit as the enemy of the Turkish democracy before the General announced his latest ultimatum for the Turkish Government concerning the election of the president.

Ozkoray's previous book was titled "Totalitarian Turkish Farm" by Belge Publications which analysed the totalitarian roots of the Turkish regime based on the military, monopolized pres, corrupt politicians and the business. Adnan Oktar, a self-claimed religious sect-leader complained to the court that the online meeting site where members can add and edit headers on anything, contained defamatory expressions about himself. Eyup 3rd Court of First Instance reviewed the complaint and ordered Turk Telecom -the main Internet service provider in Turkey- to close the site to public access as a preemptive caution.

Furthermore, a poetry site, www. One can reach the site via various other ways. Furthermore, we're open to any such complaints and remove the defamatory expressions if there's a complaint.

There's no need to shut down all of the site". Purut told reporters that they already removed the articles in question but Turk Telecom carried out the court order a day before it reached them. He appealed to the order and the ban was lifted today. This is the second time Eksizoluk faces such action. In February , access to the web site was banned on grounds that it contained articles and comments "promoting drugs and drug use".

While a draft legislation on cyber crimes is at the National Assembly for enaction, the Turkish judiciary lacks any common approach on such cases. Experts and rights activists criticize the draft legislation as it would be used to curb dissident views. Access to another news website, Superpoligon. On another account, the renowned video sharing site Youtube was blocked in March by court order following an alleged video insulting Ataturk, founder of modern Turkey. The title of the leaflet was "Prevention of Education is Treachery against the Country".

Hürriyet-TIHV, April 19, Le magazine Nokta suspend sa parution sous la pression de l'Armée Le magazine turc libéral Nokta a décidé d'arrêter sa publication après avoir été perquisitionné par la police à la suite d'articles controversés sur l'armée turque, dont l'un faisait état de deux tentatives de putsch en , a annoncé samedi son rédacteur en chef.

La décision de mettre un terme à la publication de cet hebdomadaire, vieux de vingt cinq ans, a été prise par son propriétaire, a précisé l'agence Anatolie, citant son rédacteur en chef, Alper Gormus. Vous pouvez le considérer comme une fermeture", a-t-il déclaré. Gormus a indiqué que les journalistes n'avaient reçu aucune menace et qu'il n'avait pas connaissance d'une quelconque pression exercée sur son propriétaire, Ayhan Durgun, pour suspendre la parution de son magazine.

Agissant sur les ordres de l'armée, la police avait fait une descente la semaine dernière dans les bureaux de Nokta et fait une copie du contenu de tous les ordinateurs. La police cherchait à trouver des preuves concernant la publication le mois dernier par Nokta d'un document interne de l'armée, qui, selon cette dernière, lui aurait été dérobé dans son quartier général. Ce document comprend des listes de journalistes classés en "partisans de l'armée" et "opposants à l'armée".

Par ailleurs, en mars, Nokta Point en turc avait publié ce qu'il a présenté comme des extraits du journal d'un ancien responsable de la marine, Ozden Ornek, dans lequel celui-ci raconte qu'un groupe de généraux avaient planifié deux coups d'Etat en pour renverser le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Ces plans n'avaient pu aboutir car ils n'avaient pas réussi à obtenir le soutien de commandants influents, selon le magazine. Ornek a démenti avoir tenu un journal, mais Nokta a soutenu sa version.

L'armée turque, qui se considère comme la garante des principes laïcs dans un pays à majorité musulmane, se méfie du Parti de la Justice et du développement AKP de M. Erdogan, issu de la mouvance islamiste.

Elle a mené trois coups d'Etat, en , et et a contraint à la démission en le premier gouvernement dirigé par des islamistes en Turquie, auquel de nombreux membres de l'AKP appartenaient. It was also reported that the victims' throats had been cut and that police had detained six people in connection with the killings on Wednesday 18 April It is also an attack on freedom to publish.

This attack follows the murder earlier this year on 19 January of Hrant Dink, a Turkish-Armenian editor, by an ultra-nationalist. Again, the murderers want to send a powerful message of fear. It is important that all publishers and writers, all media and all democratic forces stand together in defence of the basic principles of democracy and freedom", said Ana Maria Cabanellas, IPA President. We need to know who killed the employees of the Zirve publishing house, and who ordered the attack.

There seems to be an escalation of the brutal attacks on freedom of expression in Turkey. IPA, established in Paris in , represents the publishing industry worldwide through 78 national, regional and specialised publishers associations in 66 countries.

IPA seeks to promote and defend the fundamental freedoms to publish, to read and to write, defending the rights of authors and publishers to create and distribute intellectual works in complete freedom.

Editor in Chief of Nokta newsweekly Alper Gormüs held a press meeting after the police raid. Last week Nokta ran an article based on what it said were excerpts from the diary of former Navy Commander Adm.

Friday's raid comes just one day after Chief of General Staff Gen. We haven't written anything that is untrue," he said. Nokta Editor in Chief Alper Gormüs, who spoke to the press about two hours after being questioned, said the warrant referred to all news stories that have ever been prepared by Nokta as well as stories that the magazine is currently working on. He also told reporters that the police could possibly confiscate the controversial diaries.

In other words, it is investigating Nokta magazine and not the plotters. The raid came just one day after Gen. Former Chief of General Staff Gen. Hilmi Ozkok, speaking to the press earlier this week, neither confirmed nor denied that senior officers of the armed forces had discussed staging a military coup, something that convinced many skeptics of the plausibility of the diary allegations. Although he did not confirm having information about the coup plans, he did not deny it, either.

In addition he said the people making the claims had to be respected. Reactions to the police raid from fellow members of the press and associations kept coming Friday afternoon. The statement also said prosecutors had to look into allegations about generals supporting a military takeover against the AK Party government. However, Gündem Newspaper was closed, at this time by 11th Heavy Penal Court of Istanbul, just after two days for 15 days. The Court shows almost every news, some advertisements and articles, which published on the issues dated 7th and 8th April , as reasons for the closure decision.

Advertisements, which published by Gündem Newspaper in the issued date 07th April , on commemoration and marching to Amara village of Abdullah Ocalan , to celebrate the birthday of Abdullah Ocalan, are some of the reasons for closure that given by 11th Heavy Penal Court of Istanbul.

Another reason for closure decision belongs to the news, of Newspaper's issue dated 8th April , which is the continuation of Ocalan's statement. In the same issue Ali Haydar Kaytan's article, whose title is "barisa gotürecek yol" path that will bring peace , is showed another reason for closure. The court shows also commemoration advertisements as reasons for closure.

All of the 17 newspapers has faced suspensions, seize, confiscations, censorships and some similar pressures and also many of its employees have been killed during this 17 years period. Such practises are often seen during s, however; we can argue the circumstances are same in the March of Actually; there is no during these long years. From 1st to 31st March the publications of Gündem Agenda , Yasamda Gündem Agenda in the Life , Güncel the Contemporary and Azadiya Welat Free Country were suspended, many court cases opened against them and their distribution were blocked.

As Apê Musa, who is one of the veterans of the tradition and killed in this difficult struggle, says that Gundem tradition continues to become witness and accused of Turkey.

Publishing policy of Gundem is built up to decipher of pressures by the Turkish State, extrajudicial killings, burning of villages, similar human rights violations and to defend the democratic solution of Kurdish problem. Actually, in s anybody could not dare to reveal these pressures by the State. Pressures against Gundem Newspaper, which is the voice of opposite groups, also occurs just after the a few issues of the first newspaper of Gundem tradition. It can be said that murder of Cengiz Altun, correspondent of Yeni Ülke New Country , is the starting point of pressures.

Yeni Ülke is one of the important components newspaper of Gundem tradition. Bomb attack to the Newspaper Pressure policy against Gundem tradition becomes serious, intense between and During this period newspapers and magazines are seized, offices are raided; employees are taken into custody, subjected to torture and arrested. According to indefinite numbers just during this period; DGMs State Security Court make decisions to seize publishing issues and to close down of 67 publications.

Moreover; the main centre in Istanbul and two offices of Ozgür Ülke, which is subjected to the most serious pressures are bombed, on 4th December , by the command of Ms. Tansu Ciller that is the Prime Minister of the period. Censorships of Page s in the The publishing of the Newspapers cannot be blocked despite the all of pressures.

Then censorship is applied to newspapers, subsequently; the newspapers are published with censored pages. Yeni Politika, which starts on 13th April , has to publish its news, articles, photos, advertisements and caricatures with writing "It is censored" because of the censorships by public prosecutors of DGM.

Daily censorships starts Ülkede Gündem, which starts on 7th July , is also subjected to censorships applications. During the period, on which the newspaper is published its 57 correspondents and 10 distributors are taken into custody and subjected to torture. The newspaper's news, 63 articles, 9 photos and 14 advertisements are censored.

Confiscation decision is made against 22 issues of total 93 issues of Ozgür Bakis newspaper. There are also many court cases against the newspaper. Moreover; arrest decision is given against the newspaper's editor, whose name is Hasan Deniz, on 4th June The editor is charged with the article that is about "assisting and supporting an organization".

Tradition of free newspaper continues with Yeni Gündem New Agenda in As a result of pressures, confiscations and OHAL prohibitions; this newspaper is closed down in List of the newspapers, which established after Yeni Gündem, are in the following: Yedinci Gündem Seventh Agenda: Yedinci Gündem is published weekly between 23rd June and 30th August Newspaper's entrance to OHAL region is prohibited.

It has 60 issues. The newspaper is sentenced to suspension for 15 days and its responsible editor is sentenced to money penalty whose amount is over 6 billions TL in total. It starts on 2nd September and ends 28th February The newspaper is sentenced to suspension for 4 days during its days period.

Its editor is sentenced to imprisonment for 25 months and its license holder is sentenced to money penalty whose amount is billions TL. There are court cases against the newspaper. The newspaper starts on 1st March and ends 16th November There are over court cases against its responsible editor, some journalists and correspondents grounding different reasons.

In total resulted court cases that resulted in sentence; totally It is interesting that the second suspension decision, against Ülkede Ozgür Gündem, is made 6 days later after Staff of General Yasar Büyükanit's statement: Moreover; Ozlem Aktan, who is the responsible editor of Ülkede Ozgür Gündem, is sentenced to one year imprisonment.

After a short period Toplumsal Demokrasi stops its publication and restarts on 16th November At this time, Toplumsal Demokrasi is published for two months and during this short period there are many court cases against the newspaper. Toplumsal Demokrasi closes down itself on 5th January It starts on 17th January and is published for 50 days.

Gündem is suspended for a month on 6th March The suspension decision is given grounding news on poisoning Ocalan. Court give two different decisions for one month suspension in the same day. Actually, the two decisions on the same issue by the same court is considered as law scandal. There are also many investigations and court cases against the newspapers.

Yasamda Gündem Agenda in the life: It starts on 9th March but is published only for 3 days. Yasamda Gündem is confiscated grounding that it is the continuation of Gündem newspaper. Actually, the confiscation decision is the one that has never seen. In accordance with censorship; it is decided that Yasamda Gündem's probable forthcoming issues also will be confiscated. It starts on 19th March and is published for 12 days. Güncel is sentenced to suspension for 15 days.

There is a new point in this suspension sentence. In the context of suspension the statement "Leader of Kurdish People" is regarded as crime however it is not regarded as crime until that time. Newspapers were closed, editors were arrested. I am writing for 16 years for kurdish newspaper Ozgur Gundem Free Agenda for human and minority rights, armenian genocide, inpunity of the state and freedom of expression. I could not write any more during last 2 months because of bannings and closures. It is sad, because I could write there under the de facto war conditions after Ozgur Gundem is the first newspaper, which dared to speak about Armenian Genocide, every 24th April, during last 10 years.

Now I don't know where I can give it. Now I lost my newspaper. And I am at the black list of turkish main stream media, because I wrote on minorities, Armenian Genocide and Kurdish question. Ce séjour en résidence à l'université intervient peu avant la parution, le 10 mai, de la version française de son dernier livre, un récit autobiographique intitulé Istanbul, a-t-on précisé chez Gallimard.

Orhan Pamuk, 54 ans, qui est professeur à l'université de Columbia à New York, est l'auteur notamment de "Neige" , "Mon nom est Rouge" , "Le livre noir" et "La maison du silence" Pamuk avait annulé sans explication une visite en Allemagne prévue en février avant de la reprogrammer pour le mois de mai prochain.

La presse avait alors évoqué des questions de sécurité. Le romancier avait été menacé de mort par l'un des suspects dans le meurtre du journaliste turc d'origine arménienne Hrant Dink le 19 janvier.

Les prises de positions de l'écrivain sur le conflit kurde et la question arménienne lui valent dans son pays l'hostilité des milieux nationalistes. Gormüs will attend prosecution office on 9 April. The investigation is being run on the application of retired admiral Ozden Ornek, the diary detailing two military coup plans was claimed to belong to him.

Another complaint has been filed by a retired High court prosecutor Ahmet Gündel over the coup plans. Gündel applied to Ankara prosecution office and asked for the punishment of former commanders involved in coup plans. Cumhuriyet daily chief editor İbrahim Yildiz has been condemned to 23 months imprisonment by an Istanbul court, following PM Erdogan's complaint that Koç's speech included insult to his personality.

On another account, an Ankara court acquitted Radikal daily administrators on the same allegations. The proposal is aimed at regulating the cyberspace, as no specific legislation has been yet passed on the subject. Recent incidents of child porn and allegations of "anti-state propaganda" on the web brought the issue into public agenda.

Parliament plans to vote on the proposal, though a date was not announced. On Thursday, lawmakers in the commission also debated whether the proposal should be widened to allow the Turkish Telecommunications Board to block access to any sites that question the principles of the secular system or the unity of the Turkish state -a reference to websites with information on Kurdish guerilla movement in Turkey.

Several prominent Turkish journalists and writers, including last year's Nobel laureate Orhan Pamuk, have been tried for allegedly insulting Ataturk or for the crime of insulting "Turkishness". Last month, Turkey blocked access to the popular video-sharing site YouTube after a complaint that some videos insulted Ataturk. The ban was lifted two days later. Hasan Fehmi, chief correspondent of the Serbesti newspaper was the first journalist killed in Turkey's short press history.

Since then 62 journalists have been murdered, most of them in the last 30 years. Reminding the last incident, killing of the Turkish-Armenian journalist Hrant Dink on January 19 this year, TGC chair Orhan Erinç urged the authorities to investigate and bring into light not only the gunman but those who solicited the murder.

Politicians prefered to procrastinate the incidents", Erinç said. We call on the government to secure journalists rights to life and provide the basic conditions for them to fulfill their work as intended" he added. For such, all obstacles facing the implementation of freedom of expression should be lifted, including recent legislation changes, he said.

The proposal indicates the discomfort that many Turks feel about Western-style freedom of expression, even though Turkey has been implementing widespread reforms in its bid to join the European Union. It is illegal in Turkey to talk of breaking up the state or to insult Ataturk, the revered founder of modern Turkey whose image graces every denomination of currency and whose portrait hangs in nearly all government offices.

Ataturk is held to be responsible for creating a secular republic from the crumbling, Islamic Ottoman Empire. Several prominent Turkish journalists and writers, including Nobel Prize winner Orhan Pamuk, have been tried for allegedly insulting Ataturk or for the crime of insulting "Turkishness.

Associated Press, April 5, Appeal: Des épargnants veulent convertir leurs billet de banque en or. Du 12 au 13 décembre , les transactions financière sont paralysées.

Le surlendemain, le cours des actions sud-américaines s'effondre, c'est la crise boursière de Le krach entraîne l'adoption en urgence du Bank Charter Act de , réservant l'émission de billets aux banques ayant plus de six associés. Première société à y être cotée, la Banque nationale d'Autriche [ ] , mais elle existait en fait lors des siècles précédents. La Banque de Bethmann innove: Ludwig von Meseritz, chroniqueur de la Diète réunie à Francfort à partir de , passe à la chronique boursière dans Les Affinités électives , journal de Johann Cotta et Goethe [ ].

La Bourse de Berlin , créée en et réformée en , ne prend vraiment son essor qu'en , via des obligations prussiennes émises à Francfort [ ].

Berlin cote deux sociétés de chemin de fer en puis vingt-neuf dès , la première étant Berlin-Potsdam, grâce à un programme public de construction des voies ferrées [ ]. La Bourse de Hambourg se montre particulièrement active à la fin des années , après la création de la Darmstädter und Nationalbank et de la Norddeutscher Lloyd , jouant le rôle d'intermédiaire entre Londres ou Paris.

Céréales et café y sont aussi négociés [ ]. Le bâtiment boursier, plus ancien d'Allemagne, construit en par Wimmet et Forsmann sur l'ex-couvent Maria-Magdalenen est agrandi en , et En , l'hôtel de ville fut édifié à l'arrière [ ].

Mais le Reichstag, en , prescrit le registre de Bourse en général et les marchés à terme, contribuant au déclin des Bourses de Berlin , Breslau , Francfort , Hambourg , et Munich. La Suisse reste alors dans l'ombre de son voisin allemand. La plus ancienne bourse helvétique naît à Genève en [ ] , suivie de Bâle , Lausanne et Zurich , Berne , Saint-Gall et Neuchâtel Les trois premières relèvent d'abord de législations cantonales.

La Bourse de Madrid est fondée le 10 septembre , dans une Espagne où la spéculation boursière est mal vue d'une bonne partie de la population [ ] , par Luis López Ballesteros , ministre des Finances depuis , très soucieux de faciliter la gestion des emprunts publics espagnols, qui ont mauvaise réputation sur les autres Bourses européennes, pour plusieurs raisons, politiques et financières [ ].

Les conditions sont déplorables en raison de l'hostilité des monarchies européennes et de l'épuisement du Trésor espagnol. Ensuite, de à , le Roi d'Espagne, rétabli dans ses pouvoirs, décide de ne pas rembourser ces emprunts. Une partie des titres sont ensuite achetés à bas prix en raison de défaut de l'État espagnol qui fait fuir les investisseurs. La rente espagnole ne pourra ensuite plus être cotée à Londres jusqu'en , les banquiers hollandais y sont également hostiles et les banquiers parisiens vont la rafler dans les années [ ].

Les sociétés privées sont absentes ou très peu présentes à la création de la Bourse et jusqu'au début du siècle suivant. Les actions des rares entreprises qui sont présentes, des mines et des compagnies de chemin de fer à partir des années , sont très peu échangées jusqu'en Après la famine monétaire des années , l' Angleterre suspend la convertibilité de la livre sterling pendant deux décennies, puis s'inspire des États-Unis, où les associés des banques ne sont pas responsables sur leurs biens personnels, facilitant la souscription d'actions.

Dès , le capital des banques américaines est 2,5 fois celui des banques anglaises [ ]. Plus de la moitié sont en Nouvelle-Angleterre , d'une taille moyenne modeste. Les États-Unis ont 75 banques cotées dont 18 à Boston, 11 à Baltimore et 20 à New York , d'un capital global de millions de dollars, si on y ajoute les sociétés financées par les États [ ]:. En , banques américaines ont émis pour millions de dollars de papier-monnaie.

Le parti Whig décide qu'il suffit désormais d'un dépôt en titres, au Contrôleur de la monnaie pour ouvrir une banque. La Bourse de Londres accueille à son tour 30 banques entre et , puis 59 en , grâce au Bank Charter Act de , qui exige un niveau minimum de capitaux propres [ ].

Parmi elles, la National Provincial Bank et la Westminster Bank [ ] , au capital assez solide pour émettre massivement des billets de banque. Il explique qu'en cas de moindre émission monétaire, le montant total des lettres de change se trouverait aussi réduit, en se basant sur une étude auprès de banques [ ].

Les actionnaires parisiens s'y intéressent pourtant: Les banques françaises ont moins besoin de capitaux car peu de clients. Plusieurs centaines de puits belges existaient déjà autour de Liège , souvent sous forme coopérative. La Société générale de Belgique SGB , fondée à la Révolution belge de , investit les cinq années suivant dans une quarantaine d'entreprises, dont 15 aciéries et 7 mines de charbon, et les fait entrer en Bourse de Bruxelles.

Parmi elles, la Société des hauts-fourneaux, usines et charbonnages de Marcinelle et Couillet , la Société des Produits de Flénu [ ] , au capital de 4 millions de francs [ ] , et la Société du Levant de Flénu. Les cours des deux dernières sont multipliés par 3,5 et 3,4 en vingt ans [ ]. Stimulée par leur succès, la petite Compagnie des mines de Douchy française fait encore mieux: Même s'il faudra attendre deux ans pour qu'elle produise un million de tonnes, les investisseurs prennent conscience que le gisement belge se prolonge vers l'ouest, jusqu'au Pas-de-Calais français.

Grâce aux coulissiers , les Mines de charbon de Belgique sont cotées aussi à Paris , où dès les pigeons de Charles-Louis Havas apportent à midi les cours de l'ouverture à Bruxelles. Malgré le morcellement de leur capital , les mines belges et françaises se concertent pour réguler l'offre mondiale de charbon [ ] et tempérer les fluctuation des prix de vente. La cotation en Bourse des multiples concessions minières, dont les frontières étaient souvent disputées, facilite les rationalisations et le partage des infrastructures , comme lorsque la Société générale de Belgique créée en la Société Crachet-Picquery.

Le dynamisme belge profite d'un système télégraphique jugé le plus fiable et le moins cher du monde, à qui la Bourse apporte la moitié de ses revenus [ ]. Dans les années , l'histoire se répète avec la Guerre de la banque centrale , entre Nicholas Biddle , son gouverneur depuis , et le président américain Andrew Jackson. Ce dernier l'emporte en décembre En 70 ans [ ] , les introductions en Bourse ont totalisé millions de dollars à Philadelphie , dotée d'un nouveau siège en , reliée à New York en janvier par un Pony Express du Journal of Commerce , puis en [ ] , [ ] par un télégraphe optique miroirs le jour et flash lumineux la nuit conçu par le courtier William C.

Bridges [ ]. La Magnetic Telegraph company le remplace en , ses client sont les courtiers [ ]. Philadephie vit un déclin rapide après la Panique de [ ]: C'était le pronostic du journaliste Gordon Bennett , qui a lancé le New York Herald , doté des premières pages boursières, ce qui indispose les banquiers.

Les Associés de Boston détiennent 40 pour cent des banques de la ville après la crise et à New York, trois-quart des courtiers du Curb font faillite [ ]. Six ans plus tard, les 24 courtiers cotent aussi leur première société privée, la Compagnie d'assurance de New York [ ] de Charles M.

Il ne cote que dix banques et 13 assurances, toutes locales [ ]. En , c'est 12 banques et 19 assurances [ ] , en plus de 8 emprunts publics. Les sociétés non-financières n'apparaissent qu'en , avec la Mohawk and Hudson Railroad. Mais sur les titres cotés, 89 concernent encore la région de New York [ ].

Wall Street s'ouvre à son tour à la Mohawk and Hudson Railroad en Il est financé surtout par des obligations , dans un pays habitué aux rentes constituées: Le coût des investissements et la concurrence font peur. Les dirigeants des compagnies ferroviaires privilégient une rentabilité financière pure, via la sous-capitalisation partager les bénéfices entre un moindre nombre d'actions.

Les capitaux propres dominent au contraire le financement du rail anglais: Au même moment, l' investissement total français est quinze fois moins élevé [ ]. La presse de Liverpool décrivent les enchères d'actions dès [ ].

Une Bourse est fondée en à York par des passionnés de technologie [ ] , le chemin de fer étant suivi par plus de vingt journaux anglais [ ].

Toutes les classes sociales s'y intéressent, note The Economist [ ]. Dès janvier , la loi créé la Railway Clearing House , qui mutualise les coûts billets, contrôles, reversements d'une compagnie à l'autre et institue des tarifs différenciés. Moins rentables mais plus prometteuses, les petites compagnies complètent les grandes, pour un maillage optimal du territoire.

La Banque d'Angleterre soutient les créanciers des petites sociétés [ ]. Ce système s'emballe en , quand le parlement anglais autorise sociétés ferroviaires, contre 37 en et 24 en [ ]. La sidérurgie française a moins bien anticipé cette croissance rapide: Le krach est plus sévère pour les chemins de fer français, comparativement plus endettés que les anglais car moins solides en capitaux propres: La seule ligne à résister est la Paris - Lille de la Compagnie du chemin de fer du Nord.

C'est aussi la seule bien capitalisée: La Compagnie du chemin de fer de Paris à Lyon est sous-capitalisée avec seulement millions de francs, pour un parcours deux fois plus long. En faillite dès , elle est nationalisée le 17 août , à la demande d' Alphonse de Lamartine [ ]. En , beaucoup de lignes sont interrompues en rase campagne, emportées par des remboursements de crédits qui ont mangé leurs capitaux propres.

Cinquante ans après, ce sera 25 fois plus [ ]. Entré en Bourse en novembre , avec un capital de seulement 60 millions de francs, il fera faillite en douze ans et déçoit rapidement: Ce n'est pas encore assez: Par des fusions, Napoléon III le regroupe en en 11 compagnies [ ]. Les années voient un essor parallèle du chemin de fer , des Bourses régionales et du télégraphe électrique, qui permet à la presse d'informer sans trop de retard.

Auparavant, elle peinait à amortir les coûts de collecte de l'information. Dès , Arthur Tappan et Samuel Morse , du Journal of Commerce , achètent une Goélette pour intercepter les gros navires arrivant d'Europe, se faire lancer les journaux dans un panier, puis transmettre les nouvelles à Wall Street , par le Télégraphe Chappe. La connexion entre Bourses profite surtout à New York , où l' Associated Press est créée en par six quotidiens.

Objectif, se procurer les nouvelles européennes avec un jour d'avance, dès l'arrivée des navires de la Cunard à Halifax, en Nouvelle-Écosse , première escale. Une goélette rapide traverse ensuite la petite baie de Fundy jusqu'à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. Les nouvelles importantes y sont télégraphiées à Wall Street.

Le télégraphe électrique déploie ses premières lignes en , mais sans les mêmes garanties de confidentialité. Spécialisé dans les nouvelles financières, Paul Julius Reuter en fait son arme, quand il concurrence son ex-employeur Havas en fondant en l'agence Reuters , d'abord à Aix-la-Chapelle , puis dans les locaux mêmes du London Stock Exchange en , l'année de la pose du premier câble transmanche.

L'engouement pour le chemin de fer donne naissance dans les années à une trentaine de Bourses régionales anglaises, abritant en général un télégraphe dans leurs locaux dans la décennie suivante.

Les Bourse des valeurs de Manchester et Liverpool sont créés dès , par l'intérêt pour les actions de chemin de fer de courtiers locaux qui avaient aussi investi dans les actions de canaux. D'autres Bourses régionales anglaises voient le jour dans les dix années qui suivent par le même processus [ ]. À Manchester, en et , William Gibson et Thomas Langston, richissimes assureurs, publient dans la presse des listes d'actions des canaux qu'il achètent et vendent, puis y ajoutent des actions de chemin de fer [ ].

Le 7 novembre est fondé la Bourse des valeurs de Manchester dans une pièce du Manchester Cotton Exchange. Elle accueille 23 société cotées, dont une l'est aussi à Londres a bientôt son propre bâtiment, qui a coûté livres sterling.

La Bourse des valeurs de Liverpool ouvre aussi en Ridsdale, courtier en canaux et chemin de fer , fait publier dans la presse en les cours d'une liste de 30 actions ferroviaires, dénotant un fort intérêt local qui rebondit entre , quand le nombre de courtiers passe de 4 à 36 [ ]. Il est cependant décidé peu après de rembourser leur cotisation aux membres qui ne sont pas courtiers.

À Bristol , ville portuaire, il y a deux courtiers en , qui opèrent par des annonces dans la presse et sont rejoints par une nuée de spéculateurs. Puis la fièvre retombe mais en reprend en La Bourse des valeurs de Leceister cote 32 actions de canaux et 19 de chemin de fer en À Hull, une cinquantaine de courtiers sont apparus en , la plupart de ceux dont la profession est identifiée ont d'abord une activité portuaire.

La Bourse des valeurs de Manchester réunit 89 courtiers dès L'année précédente, une règle a été votée pour interdire les échanges avec les non-membres, ou à n'importe quel moment, où dans les alentours du marché, témoignant du désir d'une centralité des échanges et de la formation des cours.

En , une pétition s'indigne que des échanges aient lieu avec des non-membres dans une salle de l' Electric Telegraph Company [ ]. Comme pour les canaux, l'étude d'une douzaine de compagnies étudiées sur la période montre un actionnariat essentiellement local et stable, qui a conservé un quart des actions entre et , même pour les deux plus grands chemins de fer de province, ceux de Liverpool et Manchester [ ].

La Bourse des valeurs de Liverpool cote sociétés en , parmi lesquelles sociétés ferroviaires anglaises, soit trois fois plus que Londres, qui en a seulement 66, dont 45 négociées régulièrement. Liverpool a aussi 40 sociétés de chemin de fer étrangères et 8 banques [ ].

Liverpool et Manchester s'intéressent ensuite aux lignes secondaires. De à , le montant des augmentations de capital du secteur passe de 43 à millions de sterling, avant d'être stoppé par le krach de De très local au début, dans les régions industrielles, le marché boursier anglais commence un peu à se nationaliser [ ]. La région londonienne reste minoritaire en nombre d'actionnaires à Liverpool et Manchester mais fournit les plus gros [ ].

En , les actions ferroviaires à Londres, deuxième secteur le plus actif après la dette publique, sont aussi la 2 e capitalisation: Les titres étrangers pèsent alors déjà 69,7 millions de sterling et les chemins de fer étrangers 31,3 millions de sterling [ ].

En , la Bourse des valeurs de Glagow cote sociétés de chemin de fer , dont un quart, soit 23 sociétés, sont aussi en Bourse de Londres , mais seules un tiers des actions convergent. Les quinze années suivantes voient le télégraphe permettre des arbitrages réguliers. En , quasiment toutes les sociétés de chemin de fer seront cotées sur plusieurs marchés anglais [ ].

Avec 20 à 30 ans de retard sur le monde anglo-saxon, la Suisse de James Fazy , l'Allemagne de David Hansemann et la France des Saint-simoniens de la deuxième génération se dotent des premières banques correctement capitalisées, qui investissent en capitaux propres dans le rail ou l'industrie, alors que la Panique de aux États-Unis a rappelé la fragilité des jeux de dominos bancaires.

Une Bourse de valeurs de Genève , très conservatrice, est fondée en par la Société des agents de change, née en , alors que la Suisse veut rattraper son retard ferroviaire sur les autres pays , sous l'impulsion de la révolution de menée par le Premier ministre radical James Fazy.

Ses projets de Bourse très règlementée sont ainsi court-circuités par les agents de change. Depuis plusieurs décennies en Suisse, les radicaux reprochent aux financiers d'investir dans des projets étrangers pharaoniques au détriment de l'économie locale. Fondateur en du Journal de Genève , James Fazy a publié en une satire mettant en scène un actionnaire et son banquier qui projettent de construire un pont entre la Terre et la Lune [ ].

Pour leurs placements financiers, les Genevois, recourent aux banques privés et se montrent peu intéressés par une bourse de valeurs [ ]. Entre et , le commerce et l'industrie locaux n'ont jamais réclamé sa fondation, même si la ville compte un nombre record de 85 millionnaires [ ]. En , la loi a réservé à cinq personnes la profession d'agent de change, avant l'annexion française de Les courtiers sont 20 en à Genève, où une bourse de commerce est fondée en , mais peu active [ ].

En , l'agent de change Jaques Reverdin, ancien de la Banque Pictet , a proposé la première cote officielle genevoise, en vigueur dans son établissement, publiant les rendements obligataires qu'il propose [ ]. Deux ans après le krach de , les projets ferroviaires reviennent après bien des obstacles. Crainte de l'urbanisation, rareté du charbon et souhait d'oublier la centralisation voulue par l'occupant français de font que "l'industrie la plus saine et la plus puissante" du continent [ ] a jusqu'ici été contournée par les rails qui s'allongent depuis pour former un réseau européen: En les premiers rails, de Strasbourg à Bâle, appartiennent au réseau français.

En , une seconde ligne doit relier Zurich à Bâle, mais ne dépasse pas Baden. Les capitaux anglais, puis français, des Chemins de fer de l'ouest suisse , fondés en novembre , vont permettre en l'ouverture du chantier Genève - Yverdon via Morges [ ] , reprenant le rêve du canal d'Entreroches d'Elie Gouret , jamais terminé, malgré la présence de capitaux hollandais, français, bernois et genevois [ ] , qui voulait relier, à terme, la mer du Nord à la Méditerranée, en passant par les lacs Neuchâtel et Léman [ ].

Les administrateurs londoniens décident rapidement d'associer des banquiers genevois. C'est la seule voie ferrée romande prévue par les deux experts britanniques consultés par le Conseil fédéral, Robert Stephenson et Henry Swinburne , qui ont préconisé en un réseau national en croix, combinant bateau et train. Avec la Compagnie du chemin de fer de Lyon à Genève , créée en , les chemins de fer du central suisse et les Chemins de fer du Nord-Est , ce sont les 4 principales actions suisses cotées à Genève, les autres étant liquidés à Paris et Lyon, note Alphonse Courtois , dans son "Manuel des fonds publics et des sociétés par actions" [ ] en , l'année où la Bourse publique instituée à Genève par James Fazy est boycottée par tous les courtiers genevois sauf un [ ] , obligeant le Premier ministre à rétropédaler par un compromis en forme de retraite [ ].

La Constitution de donnait à la Confédération helvétique le pouvoir de décider à qui incombe la construction de chemins de fer mais la loi fondamentale de l'a accordé aux cantons et au secteur privé, déclenchant une spéculation boursière éclatée et mal répartie.

Un total de 9 millions de francs est placé en chemin de fer américain contre 5,5 millions pour les suisses, 4 millions pour les français et 2 millions pour les anglais [ ] , tandis que neuf investisseurs ont plus d'un million de francs dans les Chemins de fer du nord de l'Espagne [ ]. Fondés à Zurich en , les Chemins de fer du Nord-Est sont absents en des successions étudiées, en raison du médiocre rendement.

L'action chuta de francs en à 70 francs en [ ]. Son promoteur Alfred Escher avait sous-dimensionné les premières levées de fonds. Il créera en le Crédit Suisse , dont les crédits à court terme permettent de compléter puis suppléer les capitaux étrangers [ ]. Partisan d'un financement ferroviaire par des fonds privés, il n'en a pas pour autant encouragé la création d'une Bourse à Bâle et Zurich, ce qui se produit un quart de siècle plus tard qu'à Genève. On lui imputa également les difficultés financières rencontrées par le projet du Gothard [ ].

Le rail suisse reste globalement sous-capitalisé: En , les quatre cinquièmes des compagnies suisses font face à des difficultés financières, beaucoup devant se tourner à leur tour vers l'étranger [ ]. Au seuil des années , le réseau suisse reste aussi marqué par son éclatement, dû au cantonalisme étriqué, auquel voudra remédier la loi fédérale de , donnant désormais, à la Confédération la compétence du rail [ ] , tandis qu'un rapport rédigé en par le Conseil d'État en observe que "beaucoup d'entreprises n'existent qu'à état de projet ou végètent faute de capitaux" [ ].

La pénurie de blé russe de la guerre de Crimée a ouvert un boulevard et fait flamber les cours pendant 4 ans. Le maïs monte aussi. Les négociants peuvent ainsi brasser plus d'affaires. En , ce Marché à terme offre fromage et petits gâteaux à qui vient négocier sur son parquet et obtient un grand succès. Par sécurité, il exige des appels de marge , répartis entre vendeur et acheteur. La ville en compte six. Le crédit bancaire et le télégraphe sont ensuite en forte expansion grâce à de nouvelles banques à Chicago.

Eugène de Sartiges , ambassadeur de France, raconte le 21 juin Avec les bonnes récoltes européennes de la fin de la Guerre de Crimée , le cours du blé s'effondre, l'offre s'assèche, les nouveaux trains du Midwest roulent à demi-vides. La finance de l'Est vend à découvert les actions du rail et des banques. Le 21 août, c'est la rumeur d'un défaut des obligations ferroviaire de William B. Ogden , l'homme le plus riche de la ville. Les déposants retirent leur or. Mais le 15 novembre: L'économie américaine repart, en deux ans, mais d'abord sur le côte Est.

Entre-temps, les chômeurs américains foncent vers les ruée vers l'or au Colorado et en Colombie-Britannique , puis au Nevada et au Montana Le libéral protestant David Hansemann , négociant en laines et promoteur des ligne Cologne-Anvers le "Rhin de fer" et Cologne-Dortmund par l'actuelle région de la Ruhr , est nommé aux finances du gouvernement de mars prussien en Il lève 25 millions de Thalers pour soutenir immédiatement l'économie, secouée par la Révolution de , via de nouvelles infrastructures, comme le chemin de fer, dont l'expansion décolle: Hansemann autorise aussi la banque d' Abraham Schaaffhausen à Cologne , en difficulté, à devenir une Aktiengesellschaft , l'équivalent allemand des sociétés anonymes, une première.

Le point de départ en avait été guerre à laquelle la Prusse craint alors d'être mêlée à la guerre entre l'Autriche et la Sardaigne, alliée de la France [ ].

Les partis progressistes viennent de remporter plusieurs élections et cette question militaire va opposer le roi au Parlement. Pendant la première partie du siècle, les banques françaises, familiales, ont pour seule concurrence les caisses d'épargne. L'État leur accorde un statut semi- mutualiste , en [ ]. Celui de Paris disparaîtra dans le krach causé par le Corner sur le cuivre de [ ]. Le Crédit mobilier et le Crédit foncier sont créés en Le premier, qui n'a que 60 millions de francs de capital, fait faillite dès La banque de l'Allemand David Hansemann montre la voie par son appel de fonds de de , mais les banques de dépôt françaises arrivent tard: De à , les banques françaises émettent 16 fois plus d'actions que sur la période précédente [ ].

La faillite du comptoir d'escompte [ ] en , puis celle de la SDCC en font peur. Quitte à prendre des risques, l'épargne française se tourne plutôt vers le transport maritime. Bon Marché en , Louvre en , Printemps en et Samaritaine en Considérée comme la charnière entre les guerres napoléoniennes et les guerres modernes qui suivirent, la Guerre de sécession américaine voit un Sud au départ mieux mobiliser échouer à rallier ses alliés anglais et français et le modèle économique du Nord créer peu à peu la surprise, grâce à la conscription, au large recours à l' Emprunt d'État , qui permet de mobiliser chemin de fer, industrie et troupes, afin de remplacer rapidement les pertes, en hommes et matériels, des premières défaites.

Le Nord décide de gager ses Treasury Bond , dont la quantité enfle, sur l'or dont le cours triple de à , mettant en difficulté le Trésor américain. Les courtiers en or le fuient. Leurs plus-values sont recyclées dès dans une spéculation sur les actions minières et pétrolières, en pleine émergence et pas encore cotées au NYSE [ ].

Les volumes d'échanges s'envolent, le nombre de spéculateurs aussi, mettant en difficulté le système traditionnel de négociation du NYSE [ ] , limité au matin, et favorisant peu à peu l'émergence de Bourses concurrentes: Dans ces villes, on veut aussi se montrer loyal au Nord, en négociant localement les Treasury Bond qui financent son armée. Les spéculateurs préfèrent un cours reflétant l'actualité immédiate, même s'il est obtenu dans des conditions de marché moins optimales.

Le courtier Robert H. Gallaher loue les caves de l'hôtel et fait payer 25 cents l'entrée d'une criée baptisée Evening Exchange , tous les soirs de 17 heures à minuit, à partir du 19 janvier , selon le Times [ ]. Il déménage en mars à Broadway, puis en juin au de la 5ème Avenue et revient à Broadway en novembre , avant d'ouvrir avril son propre bâtiment à l'angle de la 5ème Avenue et de la 24ème rue [ ].

Cette demande pour la "Bourse du soir" amène les courtiers du NYSE à donner des cours plus souvent dans la matinée, des employés se chargeant d'aller les chercher régulièrement sur le parquet pour ensuite les acheminer sur des bouts de de papiers dans leurs bureaux, ce qui donne l'idée de d'inventer le Stock Ticker télégraphique, permettant de les transmettre automatiquement et à une plus grande distance. L'invention du " Stock Ticker ", mariage du télégraphe et de l'imprimante, bouleverse la Bourse: Du coup, les courtiers doivent assurer en cours de journée que les cours ne divergeront pas trop.

Le télégraphe reste par ailleurs une invention controversée. Le 6 janvier , en pleine Expédition du Mexique [ ] , le contenu d'un journal texan affiché à la Bourse de Boston annonce à tort la prise de Puebla. Lors de la Crise de , Paris apprend la victoire prussienne avec 48 heures de retard [ ]. Mais la technologie progresse: Entre-temps, la Guerre de sécession américaine a créé le besoin de cotations plus fréquentes au cours de la journée.

Samuel Spahr Laws invente alors un système permettant d'actualiser les cours de l'or en les affichant en grand format aux fenêtres du marché, le "Laws Gold Indicator". Puis il créé sa propre société pour améliorer le système, début , en diffusant les cours sur une bandelette de papier, imprimées avec trois roues d'impression simplifiée, deux pour les chiffres et une pour après la virgule, reliées à un clavier qui transmet des signaux électriques d'une longueur variable et codée, perfectionnant le morse.

Fin , il a déjà 50 clients [ ]: Il devient à son tour le fournisseur exclusif du NYSE: Le Stock Ticker intéresse aussi les Angleterre, où le journaliste John Jones fondera en l' agence de presse Comtelburo pour les matières premières.

The Exchange Telegraph Company propose au London Stock Exchange LSE de d'utiliser le Stock Ticker dès et mais ce dernier refuse car il craint la création d'autres bourses utilisant ses propres cours [ ].

Le ticker ne sera utilisée qu'à partir de [ ] à Londres, où le nombre de courtiers autorisés à s'en servir est limité et des obstacles techniques créés délibérement. Entretemps, le Telegraph Act de a nationalisé les compagnies anglaises et imposé des tarifs moins prohibitifs.

Sans succès, il y dépose en octobre un brevet pour une machine à voter au parlement, puis en février pour un télégraphe à imprimante mais se brouille avec ses soutiens. À New-York, la Western Union l'autorise à passer du temps à la GSTRC de Samuel Laws, où il réussit à réparer une machine en panne lors de la spéculation sur l'or de Jay Gould d'août et se fait embaucher puis nommer surintendant, payé dollars par mois, au poste de Franklin Pope, qui devient cependant son ami.

Il concurrence à son tour, en , la machine de Calahan, en créant pour le compte de Samuel Laws le "Cotton ticker", dont les disques d'impression sont montés sur le même support, pour imprimer plus vite, avant de fonder sa propre société, avec son ami Franklin Pope.

Fin , leur grand client Mashall Lefferts, président de la Western Union , les embauche pour créer une nouvelle machine, dotée d'une batterie centralisée. Une autre société, de Henry van Hoveberg créé en [ ] invente un ajustement automatique pour le ticker, qui avait tendance à ne pas imprimer le bon chiffre si les roues n'étaient pas remises en place, ce qui résout aussi le problème de l'alignement des noms et des chiffres [ ].

Puis c'est leur rachat en par la Western Union , qui ainsi un monopole et installe des claviers sur les murs du NYSE, où le prix des sièges s'effondre dans les années , les petits courtiers pouvant concurrencer plus facilement les grands grâce au Stock Ticker.

Au NYSE, la cotation continue a éliminé le problème de surfréquentation du Fixing quotidien mais créé des déséquilibres temporaires entre les nombres d'ordres d'achat et de vente, les courtiers intéressés par une action ne pouvant pas toujours intervenir simultanément.

Les deux méthodes de cotation ont cependant continué à cohabiter pendant une dizaine d'années à New-York. En Angleterre aussi, la concurrence entre courtiers a été dopé, au profit des places régionales.

L'introduction du téléphone est aussi empêchée dans les 2 années qui suivent son invention en En , il est révélé que les courtiers les plus actifs sur les actions minières au LSE ont des lignes téléphoniques directes avec les compagnies minières et en que c'es le cas pour les sociétés de thé et d'hévéa, avec des lignes vers les opérateurs des marchés du thé et de l'hévéa sur Mincing Lane.

Dès , dans le nord-ouest de la Pennsylvanie , Edwin Drake , ex-contremaître des chemins de fer, fore le premier puits de pétrole moderne américain. Très léger, facile à raffiner, il permet la création de huit raffineries de et Deux marchés de rue inorganisés naissent à Pittsburgh pendant la Guerre de Sécession , pour échanger des actions des petites sociétés pétrolières, le premier sur Center Street, devant les bureaux de l'armateur Lockhart, Frew and Company et l'autre devant les bureaux du Télégraphe sur Duquesne Way, le long de l' Allegheny rivière.

On y échange des actions de sociétés pétrolières mais aussi de banques et des obligations [ ] , l'argent gagné par les hommes d'affaires locaux dans le pétrole devant être réinvesti [ ] , tandis que les habitants de la ville veulent prouver leur civisme en achetant les obligations émises pour financer la Guerre de Sécession [ ].

En septembre , la ville a déjà une 3 e Bourse des valeurs. Jonathan Watson, propriétaire du terrain où Drake fit son premier forage exploitable, devient le premier millionnaire du pétrole de la ville [ ].

Entre-temps, des sociétés pétrolières commencent à être échangées sur le Curb Market de New-York [ ]. Le journal Pittsburgh Commercial publie le cours de trois sociétés pétrolière le 1 er juillet , nombre qui passe à six le mois suivant et 17 en septembre [ ].

En février il existe compagnies pétrolières dont 63 à Pittsburgh [ ]. La Pittsburgh Brokers' Association, qui réunit les courtiers, est fondée en [ ] et de sa dissolution vont naître plus tard les autres marchés boursiers:. C'est le plus grand gisement d'argent-métal de l'histoire, après le Potosi bolivien. Les augmentations de capital sont massives et fréquentes, les effondrements boursiers aussi. On assiste aux premiers corners , contre la Bank of California , dont le fondateur se suicide dans la Baie de San Francisco.

Ils fondent la Banque du Nevada , puis couvrent San Francisco de constructions monumentales. Les investisseurs tentent sans succès de rééditer ces performances dans la Vallée de la Mort à Panamint City Californie , en , ou lors de l' affaire de l'Emma Silver Mine de D'autres ex-mineurs du Comstock Lode deviendront milliardaires à l'extérieur du Nevada , comme George Hearst , qui découvre Homestake Mining , plus important gisement de l' Histoire des mines d'or , lors de la Ruée vers l'or dans les Black Hills.

Tous deux fondent des empires de presse. Le géologue Hamilton Smith , un ancien du Comstock Lode [ ] sera recruté en par la Banque Rothschild pour l' exploration aurifère en profondeur en Afrique du Sud. Avant de partir sur le Comstock Lode du Nevada en , George Hearst apprend l'extraction du plomb auprès de son mentor et créancier, Silas Reed , géologue pendant 22 ans de la "Missouri Smelting and Mineral Land Company" [ ].

En , la Saint-Joseph Lead Mine Company est fondée pour implanter les méthodes minières modernes dans le Missouri, où jusque-là la plupart des mines étaient peu profondes, et elle utilise dès le forage au diamant [ ]. La teneur en plomb est modeste, mais le potentiel géologique considérable, d'où la spéculation sur de meilleures conditions d'accès et d'affinage du minerai [ ] , qui amène les compagnies à surenchérir dans l'achat de terres en Missouri puis ailleurs.

En , des Mennonites de Pennsylvanie menés par Jacob W. La Bourse de San Francisco se développe parallèlement à la Bourse de Boston et ses mines du Pays de cuivre , qui sont 24 dès [ ]. Dès , le nouvel État du Michigan confie une revue annuelle du sous-sol [ ] au géologue Douglass Houghton, explorateur de la péninsule de Keweenaw.

Sa 4 e édition déclenche un rush minier. Les terres achetées aux indiens sont revendues à une centaine de compagnies minières [ ] , dont la plus productive des États-Unis de à Hulbert , qui fonde l'Hulbert Mining Company, avec des investisseurs de Boston. L'expansion est suivie de l'apparition d'une trentaine de compagnies cuprifères à la Bourse de Boston dès le milieu des années Ce succès amène en le géologue Alexander Emanuel Agassiz , fils du géologue Louis Agassiz , à rationaliser l'exploitation de la principale, Calumet et Hecla , pour remplacer les larges puits à ciel ouvert, qui s'éboulent.

D'une capitalisation cumulée de 5 millions de dollars [ ] , elles versent leur premiers dividendes en et , puis fusionnent en pour former la Calumet et Hecla , qui extrait la moitié du métal rouge américain dès et multiplie par six sa production. En , les 17 mines du secteur produisent 77 millions de livres de cuivre, deux fois plus qu' Anaconda Copper , basée à Butte [ ].

La crise de fait des dégâts sur la Bourse des valeurs de Barcelone , encore non-officielle. En , la Bourses des valeurs de Madrid côte déjà 17 compagnies de chemin de fer et 34 sociétés minières et de services publics mais reste boudée.

Les Français ont besoin du zinc espagnol, pour les toits des immeubles parisiens, en pleine expansion à la fin des années , en raison des grands travaux immobiliers du Baron Haussmann à la fin du Second Empire mais s'approvisionnent surtout par les biais des investissements directs [ ]. La Compagnie royale asturienne des Mines , fondée le 16 mai à Bruxelles autofinance son développement des décennies suivantes dans la Guipuscoa , au Pays basque [ ].

Les investisseurs français ramassent, de plus, la dette publique espagnole à des cours très bas, dans les années [ ]. En , le gouvernement espagnol brade les riches gisements de cuivre de Rio Tinto , cette fois à l'industriel anglais Hugh Matheson, qui leur assurait déjà des débouchés commerciaux.

Sa réussite déclenche une course à la concession minière en Andalousie , dans laquelle les anglais prennent l'avantage, tandis que la Groupe Mirabaud , français, construit la Société minière et métallurgique de Peñarroya et ses mines de plomb à Peñarroya-Pueblonuevo , avant de devoir le céder à Rotschild, mieux armés pour en assurer le rayonnement international [ ].

Le Procédé Bessemer breveté dès mais surtout amélioré en par le Procédé Thomas pousse aussi les anglais à chercher les minerais de fer à forte teneur du Pays basque , qui s'industrialise mais n'obtient la création de la Bourse des valeurs de Bilbao qu'en L'investissement direct étranger dans les mines espagnoles entre et [ ]:.

Parallèlement, la concurrence arrive: Elle prévoyait un remboursement en coton des États-Unis , sous réserve que les États du Sud gagnent la guerre de Sécession [ ]. Mais les cours s'effondrent avec l' abolition de l'esclavage.

Quelques mois plus tôt vacillait la Compagnie de Suez. Fondée dès , l'année de la conquête de l'Indochine par Napoléon III , elle parie sur la croissance dans toute l' Asie: Avec millions de francs, Suez est sous-capitalisé. Les travaux devaient durer six ans… mais prennent du retard.

Il faudra quatre ans en plus. La compagnie est en faillite le 6 août Ismaïl Pacha l'a surendettée par ses dépenses, puis a bradé ses actions au gouvernement anglais pour 4 millions de livres, en Pour la payer, la dette publique française doit doubler, par des émissions d'obligations: Cela ne veut pas dire qu'il y a autant de porteurs d'emprunts publics, mais donne une indication sur la tendance à l'augmentation de leur nombre. Une nouvelle classe de rentiers apparaît, que de nouvelles grandes banques commerciales vont courtiser.

La Bourse de Paris a d'abord spéculé à la baisse sur les prémices de la guerre. En juillet , l' ambassadeur de France approche le roi de Prusse dans le parc d'une station thermale à Ems.

Il lui signale que la France exige confirmation du retrait de la candidature de Léopold de Hohenzollern-Sigmaringen au trône d'Espagne, après l'abdication de la reine Isabelle II , pour ne pas être située géographiquement entre deux couronnes allemandes. Cette insistance, à laquelle le roi de Prusse ne répond pas immédiatement est présentée comme un grave incident diplomatique par la célèbre Dépêche d'Ems: Résultat, les émeutes nationalistes des 13 et 14 juillet , à Berlin puis Paris.

Au soir du 13 juillet, Bismarck fait distribuer gratuitement dans les rues de Berlin [ ] plusieurs milliers d'exemplaires d'un numéro spécial du Deutsche Allgemeine Zeitung , avec une caricature présentant l' ambassadeur de France humiliant le roi de Prusse [ ] , [ ]. Il voit arriver une manifestation de étudiants, avec un drapeau sur lequel est inscrit: Le lendemain, Bismarck envoie sa circulaire aux ambassadeurs partout en Europe.

Les manifestations de la veille les ont conditionnés. Le quotidien du soir La France donne la réponse française au Deutsche Allgemeine Zeitung , comme il en avait l'habitude depuis mai, chacun des deux puissances dénonçant l'activisme militaire de l'autre [ ]. La nouvelle que Bismarck refuse une audience à l'ambassadeur français en Prusse fait chuter la Bourse de Paris, selon la chronique du Figaro: La France journal affirme le 14 juillet au soir que la France s'apprête à réagir par une déclaration de guerre à l' incident diplomatique , ce qui déclenche de nouvelles manifestations à Paris.

La foule s'en prend à l'ambassade de Prusse. Les vitres volent [ ]. Le ministre de la Guerre rappelle les réservistes, le soir même. Les 8 et 9 mai , plusieurs centaines de banques autrichiennes se déclarent en faillite , car l'excès de crédits hypothécaires a entraîné une énorme bulle spéculative immobilière. Leurs actions s'effondrent après s'être envolées. Les banques se méfient les unes des autres.

Les prêts interbancaires s'assèchent. Faillites en cascades, déconfitures, suicides: Avec Vienne , deux autres villes sont très touchées. Paris paie la note faramineuse des spéculations du baron Haussmann. Otto Glagau , du journal libéral Berliner Nationalzeitung , dénoncera en , dans une série d'articles antisémites du magazine familial Die Gartenlaube Aux États-Unis , une émission d'obligations du chemin de fer de la Northern Pacific Railway échoue après le bilan mitigé de l' expédition de la rivière Yellowstone , menée par le colonel George Armstrong Custer , et émaillée de combats contre les Sioux [ ] , qu'il était censé pacifier.

La compagnie y survivra, mais son principal créancier , Jay Cooke , légendaire financier de la guerre de Sécession et premier banquier américain, confesse des problèmes de solvabilité [ ]: Wall Street ferme pour dix jours, 89 compagnies de chemin de fer américaines sur cessent d'investir. Le marché était encore étroit: Les banques américaines manquent de monnaie , car l' argent -métal vient d'être démonétisé par le Coinage Act de , pour freiner l'excès d' argent-métal créé au printemps par la découverte du Crown Point Bonanzza , sur le Comstock Lode du Nevada.

La Bourse de San Francisco en avait profité. Mais elle subit en son propre krach , précipité par les mauvais placements de la Bank of California. La Crise bancaire de mai affecte chemins de fer et banques, et s'y ajoute des scandales miniers dans l'Utah et le Nevada. De nouveaux marchés boursiers américains spécialisés dans l'échange d'actions minières profitent de ce climat délétère, d'autant que l'or et l'argent, souvent associés à d'autres métaux en particulier dans les gisements de plomb, voire de cuivre, deviennent plus que jamais des placements-refuge.

Les New-Yorkais tentent alors d'en devenir le centre, les capitaux anglais s'asséchant et les bourses de l'Ouest paraissant très spéculatives. Le Coinage Act de [ ] , premier accroc au bimétallisme américain, favorise l'or par rapport l'argent, devenu abondant depuis le gros filon découvert en sur le Comstock Lode du Nevada.

Les capitaux londoniens sont d'autant plus difficiles à mobiliser, que la presse débat de l' Affaire de l'Emma Silver Mine , gisement de plomb argentifère surévalué. Les intermédiaires transatlantiques deviennent suspects. Dès , la Stock Exchange Review de Londres dénonce 18 compagnies, dont 8 américaines où intervient un même William J. Lavington [ ]. En , Samuel Nugget Townsend, un observateur anglais du Colorado constate que le matériel manque, en raison du retrait financier de ses compatriotes [ ].

Louis Globe-Democrat souligne que l'image des mines américaines a beaucoup souffert [ ]. La Bourse des valeurs de Saint-Louis , créée en , vise les gisements d'or et d'argent, auxquelles s'intéressent les professionnels des mines de plomb du Missouri.

Le plomb argentifère de l'Idaho, à Woodville [ ] , est identifié dès [ ] , à l'époque où l'Utah domine cette production depuis grâce aux capitaux anglais [ ]. Ce plomb argentifère rapporte 2 millions de dollars, en plus des 10 millions de dollars d'argent-métal dès [ ]. Le Boum en argent du Colorado bouscule l'ordre minier, aux dépens de la Bourse de San Francisco , aux coûts de production désormais trop hauts, emportée par la chute, le 26 août , de la Bank of California , principal créancier des mines du Comstock Lode Nevada , qui entraîne le suicide de son fondateur puis ceux du fondateur de la Banque Workman et Temple et d'un responsable d'usine à Panamint City Californie , où neuf sociétés venaient de lever 42 millions de dollars, en quelques mois, avant d'abandonner.

L'action la plus échangée est celle de la société new-yorkaise Lacrosse Gold Mining , implantée dans le Nevada [ ]. La Bourse des valeurs de Saint-Louis , très spéculative, s'intéresse au plomb argentifère de l'Idaho, depuis le vote du Bland-Allison Act de , obligeant le Trésor américain à acheter chaque mois pour 2 millions de dollars d'argent métal, au nom de la Libre frappe de la monnaie , pour constituer des réserves garantissant la monnaie.

Mais elle ne réunit plus que 50 courtiers et 25 courtiers associés en [ ]. L'un de ses courtiers, A. En aussi, William Mayger, président de la St. Louis Mining and Milling part à Marysville, près de Helena Montana où il s'opposera à la société anglaise Montana Mining en [ ] , puis obtiendra devant la Cour Suprême en le tiers du million de dollars qu'il réclame [ ].

Il sera l'un des rares survivants, dans le Missouri, de la Panique de , qui entraîne la fermeture de la Bourse des valeurs de Saint-Louis , jugée trop fragile. Hong Kong voit le jour en , sous forme d'association de courtiers. L'expansion rapide de Marseille fait de la Société marseillaise de crédit la seizième capitalisation boursière en L' Union générale , fondée en à Lyon par des banquiers catholiques et monarchistes, sombre après seulement 7 ans d'existence.

Paul Eugène Bontoux en prend la direction en Ex-chef de service chez Rothschild, ancien patron des chemins de fer autrichiens, il a perdu sa fortune à la Bourse de Vienne en [ ].

Il multiplie les acquisitions en Europe centrale , Afrique du Nord et Égypte , tout en spéculant par le rachat de ses propres actions. La Bourse s'envole mais le doute grandit. Condamné à cinq ans de prison, Paul Eugène Bontoux fuit en Espagne. S'ensuit une crise industrielle, avec en la grande grève des mineurs d'Anzin. Émile Zola s'en inspire pour deux romans: Germinal et L'Argent [ ]. Le mutualisme bancaire se diffuse au même moment en province: D'autres banques cotées font faillite: Et en la Société des dépôts et comptes courants , victime des conséquences du Scandale de Panama.

Les banques tentent ensuite de remédier à leur sous-capitalisation: Résultat, les banques cotées pèsent le quart de la capitalisation française en et représentent même 4 des six premières capitalisations en Elles sont très actives dans la colonisation, dont la marche est scrutée par ce qui reste le marché directeur, celui de la dette publique. En , c'est l' affaire du Tonkin , en Indochine , qui secoue la Bourse: Ferdinand de Lesseps passe en à la Compagnie de Panama. Le chantier traîne, victime de la malaria , du relief accidenté, mais aussi de sous-capitalisation: En , Édouard Drumont révèle dans La Libre Parole les noms des politiciens et journalistes corrompus pour lever des fonds et obtenir des autorisations [ ].

Le scandale de Panama vaut cinq ans de prison à l'ex-ministre des Travaux publics Charles Baïhaut. Le canal sera achevé par les États-Unis , qui rachètent la concession en La presse française de l'époque n'a dénoncé le scandale qu'après-coup. En , un an avant la faillite de Panama, le premier tronçon du Transsibérien ouvre et quatre emprunts de millions de francs-or sont émis.

L'économiste Arthur Raffalovitch , représentant à Paris du ministère des Finances russe a distribué 6,5 millions de francs de pots-de-vin [ ] aux journalistes parisiens, entre et , pour assurer le succès d'une vague d' emprunt russe: De à , la France a prêté 12 milliards de francs-or à un empire au bord du gouffre financier [ ].

Tous les emprunts russes seront répudiés après la Révolution de Il part ensuite à Butte Montana , puis fonde en la Société des mines de cuivre de Catemu , pour exploiter El Soldado , première des grandes mines de cuivre du Chili. El Teniente , Chuquicamata et Minera Escondida suivront. Sur le New York Stock Exchange , les échanges moyens sont en le double de la période [ ] et le nombre de sociétés cotées a aussi doublé entre et Le CSE recourt à une chambre de compensation où le nombre d'actions de sociétés minières échangées quintuple entre et , l'année où le CSE se dote d'un imposant bâtiment au croisement des rues de Broadway et d'Exchange Place à Manhattan.

Jusque là, des Gentlemen's agreement leur donnaient aux accès aux cours du NYSE pour avoir la tendance générale [ ] en échange de l'engagement à ne pas coter les mêmes actions.

Mais en , les membres du CSE réclament de coter aussi des actions de chemin de fer. Les négociations avec le New York Stock Exchange , pour se répartir les secteurs échouent. En utilisant les cotations du NYSE, les courtiers du Consolidated Stock Exchange économisent sur les coûts de créer un mécanisme de découverte des prix.

Le NYSE réagit immédiatement: En , il rachète les droits sur le Stock Ticker , pour en assurer le monopole à ses membres. Jusqu'aux années , la Bourse de Boston restera plus importante que le New York Stock Exchange pour les sociétés industrielles. En , deux ans après la création de l'indice Dow Jones , il n'y a que 20 sociétés industrielles cotées sur le New York Stock Exchange , contre 48 en sur la Bourse de Boston [ ].

La concurrence entre le New York Stock Exchange et le Consolidated Stock Exchange après a poussé le premier à racheter les droits sur le Stock Ticker , permettant de diffuser les cours à moindre coût, pour les fabriquer exclusivement à usage de ses membres fidèles. Les États-Unis inventent en , le Dow Jones , premier indice entièrement industriel de l'histoire. Sa composition historique inclut dès le début General Electric , forte des recherches de Thomas Edison.

Avant , les sociétés industrielles étaient encore mal représentées sur les Bourses. Les investisseurs découvrent qu'elles peuvent gagner des parts de marché par la technologie , les marques ou l'innovation, pour engranger des économies d'échelle. Les États-Unis deviennent dix ans après leader mondial de l' acier , grâce à une production octuplée de à , à dix millions de tonnes [ ]. La Conquête de l'Ouest assure des débouchés dans le chemin de fer. Quand la demande baisse, comme lors des faillites ferroviaires de les Américains écoulent en Europe leurs excédents.

Le boom de l'immigration profite aussi à l' agroalimentaire ou au fabricant de courroies pour tracteurs US Leather. Dans une petite pièce au sous-sol du numéro 15 de la rue Wall Street , ils rédigent des bulletins d'information, puis une feuille quotidienne: Le 8 juillet , ils fondent le Wall Street Journal: Le 26 mai , ils publient la première version composée strictement de valeurs industrielles: Il n'y a plus aucune compagnies ferroviaires , même si Wall Street en comptait 53 [ ].

Elles constituent un pari sur la croissance démographique des États-Unis et l'augmentation du niveau de vie. Grâce aux économies d'échelles , les entreprises industrielles ont des potentiels de bénéfices bien supérieurs aux autres, même si elles sont plus exposées à la concurrence.

Sa liste, populaire, leur donne visibilité et perspectives boursières. Et la croissance explosive de l' industrie américaine met fin à la Grande Dépression Les Bourses italiennes et allemandes sont en forte croissance entre et , peu après l'unifications des deux pays.

Berlin passe en devant Francfort et Hambourg , jusque-là dominantes [ ] , puis profite d'un cadre fiscal et réglementaire contraignant pour les courtiers mais moins risqué pour les épargnants [ ] , la loi fixant aux entreprises des obligations de transparence financière plus élevée qu'ailleurs.

De plus, après la crise de la Banque Barings sur la dette souveraine de l' Argentine et de l' Uruguay en , la loi boursière allemande interdit les opérations à terme en La fiscalité est encore durcie, décourageant les courtiers de prélever des marges et favorisant les grandes banques capables de réaliser des transactions entre leurs clients, sans passer par la Bourse, même si cet avantage est supprimé en [ ].

Une étude sur un millier d'introductions en Bourse de Berlin, de l' Unification allemande des années à la veille de Deuxième Guerre mondiale attire l'attention sur un environnement réglementaire de plus en plus exigeant, du début des années à [ ] , qui a apporté une contribution vitale à la probabilité plus élevée de voir des sociétés entrer en bourse [ ].

Sur , Berlin accueille des introductions en Bourse, devant la Bourse de Dresde 82 , la Bourse de Francfort 58 , la Bourse de Munich 28 et la Bourse de Leizpig 28 aussi. Berlin est très largement première par le nombre total de sociétés cotées , devant Francfort , Dresde , Hambourg , Leipzig et Munich 96 [ ]. Les mines et la métallurgie représentent près du quart de ces sociétés cotées à Berlin en [ ] , grâce à la très forte croissance allemande dans ce domaine au cours des trois décennies précédentes.

La Bourse des valeurs de Gênes n'a de son côté cédé le leadership qu'après la Panique bancaire américaine de , contemporaine d'un krach sur l'automobile italienne, maintenant tout d'abord sa domination des Bourses italiennes dans les trois décennies suivant l'unification. Gênes représente 3 milliards de lires échangées en contre 1,5 milliard à Milan, où cependant 25 sociétés sont désormais cotées, dont 15 banques [ ] , contre 2 sociétés dans les années [ ].

Turin , Florence , Rome et Naples ont aussi leurs Bourses, et même les villes plus petites de Cuneo , Chieti et Messine , souvent spécialisées sur un secteur d'activités [ ].

Le mécontentement domine les réunions des courtiers officiels milanais, consacrée à l'intermédiation non autorisée [ ]. En , il y a toujours environ courtiers à Gênes [ ] , qui a contourné régulièrement les tentatives de réglementer leur nombre, la puissante chambre de commerce locale s'y refusant. Ils sont à la Bourse des valeurs de Milan , où la criée est obligatoire depuis mais ne le sera qu'en à Gênes [ ] , où la spéculation est débridée, ouverte à quasiment tous mais concentrée sur peu de titres.